Dimanche 19 janvier 2020 | Dernière mise à jour 12:04

Sports d'hiver La Suva lance une app pour limiter les accidents

La Suva propose «Slope Track», une app qui permet aux skieurs et aux snowboardeurs de mesurer leur résistance à l'effort.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'assureur Suva enregistre chaque année environ 33'000 accidents de ski et de snowboard. Ceux-ci génèrent des coûts de 291 millions de francs, a indiqué mardi la Suva.

L'app «Slope Track» est équipée d'un GPS et de capteurs qui lui permettent de mesurer et d'enregistrer une descente. Elle analyse ces données et montre les forces exercées sur le corps lorsqu'on fait du ski ou du snowboard.

L'app contient également un programme de fitness pour une bonne condition physique et des conseils pour une meilleure résistance à l'effort. Ce sont deux facteurs importants pour limiter le risque d'accident, souligne la Suva.

Comparaison avec Wendy Holdener

Les skieurs et les snowboardeurs peuvent aussi comparer leur résistance à l'effort avec la championne de ski Wendy Holdener. «Connaître ma résistance à l'effort est un facteur important pour optimiser mon entraînement et ma technique de glisse», souligne la skieuse professionnelle.

Des efforts excessifs entraînent une accélération de la fatigue. Celle-ci augmente le risque d'accident. D'autres facteurs d'accidents sont la baisse de la concentration et le manque de pratique sportive, souligne la Suva.

Snowparks

De son côté, le Bureau de prévention des accidents (bpa) veut mieux protéger les enfants et les adolescents dans les snowparks. Il recommande de mieux signaliser et séparer les snowparks des pistes. Il conseille aussi de classer les installations par niveau de difficulté, de XS à XL. Un accident sur dix dans les domaines skiables se produit dans un snowpark.

Les snowparks XS s'adressent aux enfants de moins de 6 ans et sont construits dans des zones aussi plates que possible. Le niveau S est destiné aux enfants dès 6 ans, aux débutants et aux personnes avec peu d'expérience.

Les enfants de moins de 13 ans ne devraient emprunter les snowparks M et L qu'avec un accompagnateur compétent. Le bpa déconseille de permettre au grand public d'accéder aux snowparks XL. Ces derniers sont conçus pour le sport de compétition. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2019, 14h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.