Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Leysin (VD La famille renvoyée en Géorgie est de retour

La mobilisation en faveur d'une famille yézidie expulsée de Suisse a porté ses fruits.

Les parents et leurs trois enfants âgés de deux, quatre et sept ans sont revenus à Leysin.

Les parents et leurs trois enfants âgés de deux, quatre et sept ans sont revenus à Leysin. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La famille yézidie expulsée vers la Géorgie le 16 avril dernier est de retour à Leysin (VD). Elle sollicite une autorisation de séjour pour «cas individuel d'extrême gravité». Par ailleurs, elle a déposé plainte contre les policiers qui ont procédé à son expulsion.

Les parents et leurs trois enfants âgés de deux, quatre et sept ans sont revenus à Leysin. Leur avocat a déposé une demande de régularisation de séjour vendredi dernier au Service de la population, a déclaré Jean-Michel Dolivo, député d'Ensemble à gauche et défenseur du droit d'asile. Il confirmait une information publiée samedi par «24 heures».

La procédure pour «motifs individuels d'une extrême gravité» prend en compte l'état de santé, les possibilités de réintégration en Géorgie et l'intégration en Suisse, a-t-il poursuivi. Les deux aînés s'apprêtent d'ailleurs à reprendre le chemin de l'école lundi.

Brutalité

Par ailleurs, une plainte pénale a été déposée le 15 juillet contre la police vaudoise pour mise en danger de la vie d'autrui, lésions corporelles simples, voies de fait, abus d'autorité et faux dans les titres. Elle vise les conditions particulièrement brutales dans lesquelles la perquisition et le renvoi ont été menés.

«Dans ce cadre, nous demandons la production des rapports médicaux en mains d'Oseara, la société privée zurichoise qui a validé le renvoi», relève le député.

Problèmes de santé

Le 16 avril dernier le renvoi brutal de cette famille bien intégrée à Leysin et en Suisse depuis 8 ans avait provoqué une vague d'indignation. Une pétition de 1500 signatures demandant leur retour avait été remise au Grand Conseil.

Appartenant à la minorité yézidie, la famille dit subir des discriminations en Géorgie. Leur fils de 7 ans est autiste. Les parents souffrent de problèmes de santé graves attestés par des médecins reconnus, notamment des tendances suicidaires suite à leur vécu en Géorgie. (ats/nxp)

Créé: 24.08.2019, 11h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.