Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 13:59

Orages La grêle a frappé le Chablais valaisan

Des lecteurs ont montré des images d'une averse de grêle qui a touché la région de Monthey-Troistorrents. Les orages pourraient frapper ailleurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ciel devient de plus en plus menaçant en Suisse romande, notamment sur les reliefs. Et un orage a déjà éclaté dans le Chablais valaisan. Selon des lecteurs, la grêle a même frappé dans la région de Troistorrents et Monthey en début d'après-midi ce vendredi 17 juillet.

Sur son site, MétéoSuisse n'a pas émis d'alerte particulière pour les orages. Dans son bulletin, il est simplement précisé que l'instabilité augmentera progressivement dans le courant de la journée et que le risque d'orage s'accentuera, surtout en montagne. Il pourrait donc y avoir encore bien des orages et des averses cet après-midi et en soirée, même s'ils seront plus épars sur le Jura et le Plateau, précise l'organisme.

La journée de samedi sera elle aussi instable avec ses passages nuageux en augmentation. Des orages pourraient également se développer en cours d'après-midi à partir du Jura. Ils pourraient prendre de l'ampleur en fin de journée et en soirée et déborder en plaine. Cette activité orageuse devrait encore être plus étendue dans les Alpes.

(Le Matin)

Créé: 17.07.2015, 14h28

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.