Dimanche 19 janvier 2020 | Dernière mise à jour 10:28

Valais Affaire Rossier: des documents en main de la justice

Joël Rossier, qui dirigeait le service de l'environnement, avait transmis à la commission de gestion des documents tendant à prouver ce qu'il avançait avant son départ controversé.

Le départ de Joël Rossier, ici à droite de l'image, avait fait couler beaucoup d'encre.

Le départ de Joël Rossier, ici à droite de l'image, avait fait couler beaucoup d'encre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission de gestion du Grand Conseil valaisan a remis au ministère public les documents qu'elle détient du chef démissionnaire du service cantonal de l'environnement. Une enquête préliminaire est en cours.

Dans un communiqué diffusé vendredi, le ministère public du Valais confirme avoir reçu les documents. Il indique que le but est de «vérifier si certains éléments pourraient tomber sous le volet pénal» et qu'une enquête préliminaire est en cours. Il ne donne pas plus d'informations.

La commission de gestion du Grand Conseil (Cogest) a remis les documents par simple principe de précaution, a précisé son président Patrick Hildbrand. En agissant ainsi, rien ne pourra lui être reproché.

«Rupture de confiance»

Le chef du service valaisan de l'environnement (SEN), Joël Rossier, a démissionné en juin 2019, alors qu'il aurait dû quitter son poste à la fin octobre. Il a été libéré de son obligation de travailler le 21 août dernier par le Conseil d'Etat qui a évoqué une «rupture de confiance».

Le chef démissionnaire a remis de multiples documents aux autorités de surveillance (l'inspection cantonale des finances et la Cogest). L'affaire fait de nombreuses vagues. Le rapport de la Cogest sur le dossier mercure, qui fait notamment des recommandations sur le fonctionnement du SEN, sera sur la table du Grand Conseil jeudi prochain. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2019, 18h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.