Jeudi 21 juin 2018 | Dernière mise à jour 23:42

C02 La qualité de l'air s'est détériorée en Suisse

Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté en 2016 par rapport à l'année précédente.

Que recense l'inventaire des gaz à effet de serre?

Il recense aussi bien les émissions de CO2 dues à l'utilisation des énergies fossiles que les émissions de tous les autres gaz à effet de serre. Cela concerne en particulier les émissions de CO2 des procédés industriels et de l'incinération des déchets, mais aussi les émissions d'autres gaz à effet de serre (méthane, protoxyde d'azote, gaz synthétiques) provenant de diverses sources. En outre, l'inventaire des gaz à effet de serre recense le bilan des gas à effet de serre des forêts.

Protocole de Kyoto

Réduction des émissions globales de tous les gaz à effet de serre de 15,8% en moyenne par rapport à 1990, sur la période 2013-2020

Loi sur le CO2

Réduction des émissions globales de tous les gaz à effet de serre de 20% par rapport à 1990 pour l'année 2020

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon l’inventaire de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), les émissions de gaz à effet de serre en Suisse se sont élevées à 48,3 millions de tonnes d’équivalents CO2 en 2016, soit 0,4 million de tonnes de plus qu’en 2015.

Cette augmentation résulte principalement des basses températures pendant la période de chauffage et, partant, d’une consommation d’énergie plus élevée.

Cet inventaire national (lire ci-contre) constitue pour la Confédération un élément déterminant pour contrôler si la Suisse est sur la bonne voie.

Dans le cadre de la loi sur le CO2 (lire ci-contre), les réductions des émissions doivent être réalisées en Suisse. Alors que dans le cadre du Protocole de Kyoto (lire ci-contre), les certificats de réduction des émissions acquis à l'étranger peuvent être pris en compte.

Evolution des émissions totales de gaz à effet de serre depuis 1990, y compris la valeur cible pour 2020 selon la loi sur le CO2. Les valeurs correspondent aux émissions brutes sans tenir compte des certificats de réduction des émissions acquis à l’étranger et du bilan carbone des forêts. Les données se basent sur l’inventaire des gaz à effet de serre d‘avril 2018. (Le Matin)

Créé: 14.04.2018, 18h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.