Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 05:01

Valais La refonte de la Constitution acceptée largement

Les Valaisans ont accepté dimanche de réviser totalement leur constitution cantonale. 61,6% des votants ont souhaité une refonte menée par une constituante plutôt que par le Grand Conseil.

Le Conseil d'Etat s'est prononcé en faveur d'une révision totale. (Mercredi 7 février 2018)

Le Conseil d'Etat s'est prononcé en faveur d'une révision totale. (Mercredi 7 février 2018) Image: archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Valaisans ont largement accepté dimanche de réviser totalement leur constitution cantonale. Ils ont chargé une constituante d'entreprendre le travail.

L'initiative pour une révision totale de la constitution cantonale de 1907 a été adoptée par 83'502 voix contre 31'190. La majorité, soit 61,6% des votants a souhaité une refonte menée par une constituante plutôt que par le Grand Conseil. L'objet a mobilisé 55,24 % de l'électorat.

Adaptée au 21e siècle

La constitution valaisanne de 1907 sera ainsi complètement refondue. Elle sera adaptée aux enjeux du 21e siècle et à l'évolution d'un canton dont la population a triplé, qui s'est urbanisé, a vu ses emplois agricoles fondre et de nouvelles technologies émerger.

Le nouveau texte mentionnera notamment des domaines ignorés par la constitution cantonale actuelle, tels que les droits de l'enfant, l'égalité entre hommes et femmes, le développement durable, l'intégration des étrangers ou encore la protection des données. Il en abandonnera d'autres devenues désuètes comme l'assurance du bétail ou les infirmeries régionales.

130 membres à élire

L'élection de la constituante est prévue le 25 novembre 2018. Ses 130 membres devront représenter toutes les composantes de la société valaisanne.

La séance constitutive devrait avoir lieu le 17 décembre. La constituante travaillera durant quatre ans environ avant de soumettre son projet au peuple.

La plupart des cantons suisses ont déjà révisé totalement leur constitution. La moitié environ via une constituante, les autres par le Grand Conseil. C'est ce dernier modèle qu'a choisi Appenzell Rhodes-Extérieures, dont les citoyens se sont aussi exprimés dimanche. (ats/nxp)

Créé: 04.03.2018, 13h07

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.