Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Expulsion La responsable d'Helvetas interdite d’entrée au Laos

Anne-Sophie Gindroz, expulsée en décembre dernier du Laos pour ses propos critiques contre le gouvernement, ne pourra définitivement plus retourner dans ce pays, a annoncé mercredi l’organisation d’entraide suisse.

Anne-Sophie Gindroz.

Anne-Sophie Gindroz. Image: Helvetas / Meinrad Schade

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'organisation d'entraide recherche désormais une nouvelle mission pour sa collaboratrice.

«Mme Gindroz se trouve actuellement en Suisse avec sa famille, pour des vacances», a indiqué Matthias Herfeldt, porte-parole d’Helvetas.

Elle devrait regagner en fin de semaine la Thaïlande, pays où elle vit depuis son expulsion, a-t-il ajouté.

«Son mari et ses enfants retourneront au Laos, pour que la fille aînée puisse, selon son souhait, y terminer son cursus scolaire». Pour la suite, cela dépendra du prochain poste de la Romande de 45 ans, pour laquelle «nous cherchons actuellement une nouvelle mission», a poursuivi le porte-parole.

Concernant le bureau de Laos, c’est Maud Krafft, ancienne responsable au sein d’Helvetas et actuellement à la tête d’une agence de conseil, qui en assurera la direction intérimaire, «jusqu’à ce qu’une solution à long terme soit trouvée», a encore indiqué M. Herfeldt.

Lettre critique

Directrice des projets menés par Helvetas au Laos, Anne-Sophie Gindroz a été expulsée du pays le 9 décembre dernier. Les autorités l’accusent d’avoir tenu, dans une lettre adressée à des pays donateurs et diverses organisations, des propos contre le gouvernement.

Des extraits de cette missive avaient été publiés sur le site Internet de «Radio Free Asia».

La collaboratrice d’Helvetas y dénonçait «un pays dirigé par un régime à parti unique où il n’y a que peu de place pour un débat démocratique sensé». (ats/nxp)

Créé: 09.01.2013, 17h37

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.