Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 15:09

Suisse Le Club Med quitte Villars (VD) et son palace

Le Club Med passe son dernier hiver à Villars (VD). Dans un premier temps, le palace sera sous-loué à une autre société.

Le Club Med à Villars.

Le Club Med à Villars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le bail prend fin à fin mars 2019», explique ce vendredi Sergei Aschwanden, directeur de la station et directeur général de l'Association touristique de la Porte des Alpes. Il revenait sur une information du quotidien «24 heures».

«Le club effectue son dernier hiver cette année puis va sous-louer l'infrastructure jusqu'à fin mars 2019», poursuit l'ancien judoka. Pour rappel, l'été dernier, le site de Villars avait déjà été exploité par une autre société.

Moins de nuitées

Pour la station, ce départ n'est pas sans conséquence. Cela représente «une diminution de 50% des nuitées hôtelières», poursuit Sergei Aschwanden, qui évoque également les répercussions financières «pour un grand nombre de commerçants».

Contacté par l'ats, Club Med n'avait pas donné suite en début d'après-midi mais selon le quotidien vaudois, l'hôtel de Villars ne correspond plus aux standards de la marque et aux attentes des clients.

Rachetée en 2015 par le chinois Fosun, l'entreprise, qui fournit des séjours dans des villages de vacances, est présente en Suisse depuis 1956. Outre Villars, elle dispose également d'un village à St-Moritz (GR). (ats/nxp)

Créé: 09.03.2018, 14h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.