Lundi 25 mars 2019 | Dernière mise à jour 15:17

Küsnacht Le fils de marchand d'art écope de 12 ans et demi

Le trentenaire avait tué un ami, en 2014. Il a été reconnu coupable d'homicide volontaire.

Le meurtrier est âgé de 32 ans. (Photo d'illustration)

Le meurtrier est âgé de 32 ans. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fils d'un marchand d'art, accusé d'avoir tué un ami à Küsnacht (ZH) en 2014, a été reconnu coupable de meurtre par le Tribunal de district de Meilen (ZH). Il a été condamné à une peine de prison de 12 ans et demi.

La charge de viol ainsi que d'autres délits ont été retenus contre lui. Cet homme de 32 ans, encourait une peine de 16 ans de prison, demandée par le procureur dans son réquisitoire. Issu d'une famille de marchands d'art, il possède lui-même une galerie. Il était dépendant à la cocaïne et à la kétamine. La défense a plaidé qu'au moment des faits, il était sous l'emprise de la drogue.

Frappé, entravé et étranglé

Les faits se sont déroulés dans la villa de ses parents à Küsnacht, dans la banlieue aisée de Zurich. Une dispute avait éclaté entre le trentenaire et un ami anglais, qu'il avait assommé à l'aide d'un bougeoir de six kilos et d'une statue en or. Il avait ensuite enfoncé une bougie dans la bouche de sa victime encore vivante, et l'avait finalement étranglée.

L'homme a aussi été reconnu coupable de viol. Les faits concernent son ancienne amie et remontent à 2014 à Londres. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2017, 14h29

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.