Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 21:10

Suisse Le «free refill» débarque dans un fast food suisse

L'Américain KFC propose à ses clients de se servir de sodas à volonté dans ses restaurants. Inquiétude dans le monde de la santé.

Une fontaine à sodas aux USA, typique d'un fast food.

Une fontaine à sodas aux USA, typique d'un fast food. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tous les Suisses qui sont déjà allés aux Etats-Unis, savent à quel point l'usage du «free refill» est courant dans les fast food et les restaurants américains: du moment qu'un client a payé son menu, il a le droit de se resservir gratuitement et à gogo dans les fontaines à sodas. Cette pratique pourrait prendre de l'ampleur chez nous. En effet, la chaîne KFC (Kentucky Fried Chicken), spécialisée dans le poulet frit, s'y met à son tour et suscite ainsi la controverse, explique le «Blick» lundi.

Jusqu'ici, seuls les magasins Ikea offraient cette possibilité à leurs clients en Suisse. Et même KFC, qui devrait exploiter une cinquantaine de restaurants en 10 ans dont une filiale à Lausanne au printemps prochain, ne l'offre pas encore dans tous ses restaurants, à l'image de celui de Genève.

Sucre montré du doigt

Du côté du monde des professionnels de la santé, on se montre très inquiet. Car aux USA, les boissons sucrées distribuées gratuitement à gogo dans les restaurants sont considérées comme l'un des facteurs favorisant l'obésité de la population.

En Suisse, le surpoids devient aussi un problème. La proportion de personnes obèses a en effet doublé en 25 ans pour atteindre 11% de la population. Et le sucre est montré du doigt. Les Helvètes en consomment 110 grammes par jour en moyenne, soit deux fois plus que la dose recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Or une grande partie provient des sodas.

«Free refill» interdit en France

Du coup, la fondation Promotion Santé Suisse se montre très critique face à cette pratique du «free refill». «Les boissons sucrées ne sont pas désaltérantes et ne doivent être consommées qu'occasionnellement et en petites quantités», indique un porte-parole. Qui souligne qu'il faudrait plutôt encourager la consommation d'eau minérale. Du côté de KFC, on rétorque que c'est aux consommateurs de décider s'ils veulent une alimentation équilibrée et donc opter pour de l'eau par exemple.

A noter qu'en France, les fontaines à sodas en libre service sont interdites depuis janvier 2017. La fin du «free refill» a été votée par l'Assemblée nationale pour appliquer les recommandations de l'OMS qui vise à limiter les risques d'obésité, de surpoids et de diabète, notamment chez les jeunes. (nxp)

Créé: 17.12.2018, 10h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.