Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Santé Le ménage, aussi nocif que la clope

Prendre régulièrement soin de son intérieur reviendrait à fumer un paquet de cigarettes par jour. Et c’est principalement les femmes qui sont touchées…

Vous êtes allergique au ménage? Eh bien, c’est peut-être une bonne chose… pour votre santé, en tout cas!

Vous êtes allergique au ménage? Eh bien, c’est peut-être une bonne chose… pour votre santé, en tout cas! Image: iStock

Pour préserver vos poumons...

1.
Utiliser des produits naturels: vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate.

2.
Bien aérer l’intérieur après avoir fait le ménage.

3.
Porter un masque pour nettoyer quand on a un système respiratoire fragile.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vous êtes allergique au ménage? Eh bien, c’est peut-être une bonne chose… pour votre santé, en tout cas! En effet, poutser, laver, faire briller le sol ou les vitres semblerait être aussi, voire plus dangereux que fumer. Selon une récente étude norvégienne, publiée dans la très sérieuse revue «American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine», nettoyer régulièrement son intérieur reviendrait à griller un paquet de cigarettes par jour.

Plus exactement, les chercheurs qui ont suivi durant 20 ans 6235 personnes, âgées de 34 ans en moyenne au début de l’expérience, ont constaté que faire le ménage, de manière régulière ou professionnelle, accélère le déclin du système pulmonaire. À tel point qu’au bout de deux décennies, les dégâts sont comparables à ceux occasionnés par la consommation quotidienne d’un paquet de clopes. Ce qui démontre que l’usage de certains produits ménagers, composés de particules chimiques, cause des dommages aux voies respiratoires sur le long terme.

Surprenant? Pas vraiment, pour le Dr Alban Lovis, pneumologue au CHUV. «Tous les organes déclinent avec le temps, ce qui est le cas des poumons. Mais le processus de déclin s’accélère lorsqu’on est soumis à des agressions telles que fumée passive, poussières ou polluants. On pensait que c’était également le cas avec les produits d’entretien, notamment les aérosols. Maintenant, c’est confirmé. C’est bien, car cela peut permettre d‘être plus actif au niveau de la prévention.»

Certains sont par ailleurs plus sensibles que d’autres, au niveau pulmonaire. «Les maladies broncho-pneumopathie chronique obstructive – BPCO – touchent environ 20 à 30% de la population, ajoute le médecin. Les personnes qui savent qu’elles souffrent de ce problème, ou qui ont tendance à tousser fréquemment, devraient donc porter un masque lorsqu’elles font le ménage.»

Selon l’étude, toujours, ce sont les femmes, en très grande majorité, qui seraient touchées par cette problématique du ménage. Alors, ont-elles les poumons plus sensibles? En réalité, ce serait plutôt une affaire de statistiques, selon le Dr Alban Lovis. «Très peu d’hommes ont été englobés dans cette recherche. Et quand on a des petits groupes, on peut facilement sur ou sous-évaluer une catégorie.» (Le Matin)

Créé: 13.07.2018, 10h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.