Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 15:12

Rome Le pape célèbre le mariage d'un garde suisse

C'est un événement rare: le Pape en personne a célébré l'union d'un garde suisse et d'une Brésilienne à Rome. Les mariés avaient gardé pour eux la surprise.

Le souverain pontife préside rarement des cérémonies de mariage.

Le souverain pontife préside rarement des cérémonies de mariage. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pape François a célébré samedi dernier le mariage d'un garde suisse et d'une Brésilienne employée par les Musées du Vatican. Ce mariage a réservé une surprise de taille aux invités: seuls les futurs époux étaient au courant de la venue du pape.

Même les prêtres n'avaient pas été mis dans la confidence. L'union a été célébrée dans l'église Saint-Etienne des Abyssins, juste derrière la basilique Saint-Pierre au Vatican. «Jamais je n'avais imaginé trouver le pape dans une sacristie», a dit le prêtre brésilien, le père Renato dos Santos.

Le souverain pontife préside rarement des cérémonies de mariage. Le 18 janvier dernier, il avait déjà créé la surprise en célébrant un mariage à 10' 000 mètres d'altitude, dans un avion reliant les villes chiliennes de Santiago et d'Iquique. «Commencer», «s'arrêter», «reprendre le chemin» sont les trois termes que le pape a expliqués dans son homélie pour vivre la plénitude du mariage. (ats/nxp)

Créé: 16.07.2018, 17h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.