Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 12:02

Drame de Sierre Les corps des victimes de l'accident sont arrivés en Belgique

Les corps des victimes du terrible accident de car ont été rapatriés en Belgique. Auparavant, une courte cérémonie s'était tenue à Sion.

Dossiers

Le Blick montré du doigt

Le Conseil de la presse s’interroge sur la publication par le Blick de photographies d’enfants qui sont morts dans l’accident de car à Sierre. L’absence de valeur informative digne d’intérêt public paraît évidente, souligne Dominique von Burg.

Zéro info Interrogé vendredi par l’ats, Dominique von Burg juge que la valeur informative de ces images «est proche de zéro». Le président du Conseil de la presse se demande en outre si le journal zurichois avait l’accord des parents pour publier ces images dans ses pages.

Sur plainte. La démarche lui paraît «pour le moins discutable». Questionné sur une action du Conseil de la presse, Dominique von Burg rappelle que l’instance agit en principe sur plainte, mais qu’elle peut s’autosaisir d’une affaire. Pour l’heure, il ne sait pas ce qui va se passer. Une intervention du Conseil de la presse doit être décidée à la majorité, précise-t-il.

Galerie Photos

Les accidents de car les plus graves de ces dernières années

Les accidents de car les plus graves de ces dernières années Le car reste statistiquement l'un des moyens de transport les plus sûrs. Mais le bilan des accidents graves est à chaque fois très lourd. Rétrospective des pires drames.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le premier avion C-130 de l'armée belge rapatriant les dépouilles des victimes de l'accident d'autocar en Suisse qui a fait mardi soir 28 morts dont 22 enfants, a atterri vendredi matin sur une base militaire en Belgique. Cet avion avait décollé peu avant 9 heures de l'aéroport suisse de Sion. Un second appareil s'était envolé peu après.

Auparavant, une courte cérémonie a eu lieu à l'aéroport de Sion. Puis les gardes d'honneur de la police valaisanne se sont placés en rang serré alors que les moteurs des C-130 transportant les corps commençaient à tourner.

Dans l'intimité

La cérémonie s'est déroulée "dans l'intimité", sur le tarmac de l'aéroport, "à l'abri des regards" a indiqué un porte-parole de la police cantonale valaisanne, Vincent Favre.

Peu après, quatre hélicoptères ont décollé, sous les regards d'une cinquantaine de journalistes situés sur un parking adjacent à l'aéroport.

Pour leur part, huit enfants hospitalisés en Valais ont été rapatriés en Belgique dans la nuit de jeudi à vendredi. "Nous avons bon espoir que d'ici la fin du week-end tous les autres puissent être rapatriés également", a indiqué Florence Renggli, porte-parole de l'Hôpital du Valais. (ats/nxp)

Créé: 16.03.2012, 10h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.