Mardi 23 octobre 2018 | Dernière mise à jour 13:35

Canton des Grisons Les Alpins veulent que le loup soit moins protégé

Les chefs de gouvernement de neuf régions alpines, réunis vendredi à Scuol (GR), demandent que le loup soit moins protégé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La communauté de travail des pays alpins (Arge Alp) a approuvé une résolution adressée à l'Union européenne demandant de moins protéger le loup.

Avec plus de 100 meutes et 600 loups, les effectifs du grand prédateur dans l'espace alpin ont en effet rapidement augmenté, peut-on lire dans la résolution signée vendredi. Le texte demande aussi qu'un monitoring international soit établi afin de mieux gérer les effectifs.

L'Arge Alp se compose entre autres des cantons des Grisons, du Tessin et de St-Gall, de la Bavière, de la Lombardie et du Tyrol. En Suisse aussi, des voix s'élèvent pour abaisser la protection du loup.

Le Conseil des Etats a approuvé une révision en ce sens de la loi sur la chasse. Le National doit encore se prononcer. (ats/nxp)

Créé: 29.06.2018, 17h19

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.