Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 16:38

Coronavirus Les cinémas, campings et piscines rouvrent dès samedi

De nombreuses activités reprennent lors de cette troisième phase du déconfinement. D'autres attendront encore quelques jours.

Nettoyage des bassins de la piscine de Renens (VD) avant sa révourture, prévue pour elle lundi 8 juin.

Nettoyage des bassins de la piscine de Renens (VD) avant sa révourture, prévue pour elle lundi 8 juin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès samedi 6 juin, la vie reprendra un semblant de normalité, avait promis le Conseil fédéral. Les assouplissements annoncés après ceux du 27 avril et du 11 mai concernent en effet de larges secteurs d'activités couvrant la culture, le sport, les droits politiques, etc. La limite de rassemblement de 30 personnes sera remplacée par un plafond de 300 personnes.

Les entraînements sportifs pourront reprendre, tout comme les camps de vacances pour la jeunesse, les remontées mécaniques, les campings et les attractions touristiques. Idem pour les casinos, parcs de loisirs, zoos et jardins botaniques, piscines et centres de bien-être, salons érotiques. Les restaurants pourront accueillir des groupes de plus de quatre personnes.

De lourdes contraintes

La reprise devra toujours respecter de strictes consignes de précaution pour éviter les contaminations. Ce qui complique parfois grandement la tâche des exploitants, contraints pour certains à de multiples nettoyages.

A l'image du Swiss Vapeur Parc, situé au Bouveret (VS), qui permet aux curieux de visiter la Suisse sur des trains miniatures. Les wagons seront désinfectés entre chaque tour de visiteurs. «Une gare est réservée à ceux qui embarquent, une autre à ceux qui débarquent», explique le directeur Damien Fulbert.

Du côté des «escape games», un divertissement qui se pratique souvent entre amis, les surfaces et objets manipulés fréquemment comme cadenas ou poignées de portes devront être nettoyés systématiquement, relève Benoît Eberlé, propriétaire de TrapGame à Charrat (VS). Dans cette salle, le port du masque sera obligatoire, y compris durant le jeu.

Deux mètres en piscine

Pour les piscines publiques, les plans de protection prévoient d'éviter la concentration de personnes. Dans les bassins, une distance de deux mètres devra être respectée entre chaque nageur. Les vestiaires et les douches resteront fermés, à l'exception de deux-trois cabines hommes/femmes.

Du coup, les piscines n'accueilleront qu'un nombre limité de baigneurs, en fonction de la surface dont elles disposent. Et certaines attractions comme les toboggans seront fermées dans un premier temps ou leur accès réglementé, comme les plongeoirs.

Ouvertures reportées

Certaines rouvriront dès samedi, comme à Yverdon (VD) ou Bulle (FR). D'autres, à l'instar de celles de Porrentruy (JU) et de Delémont reportent l'ouverture à lundi. D'autres un peu plus tard: le 15 juin pour les Mélèzes à La Chaux-de-Fonds et celle du Communal au Locle. Le 19 juin pour les installations de Saint-Imier. Le 20 juin pour la Fleur-de-Lys à Prilly (VD), à titre d'exemples. A Tramelan (BE), une pétition avec près de 1000 signatures demandant à la commune de revenir sur sa décision de ne pas ouvrir la piscine en raison des contraintes liées au coronavirus a été remise aux autorités.

Les installations sportives en libre accès telles celle d'Yverdon au Parc des Rives, à la Plage, au quartier des Moulins, au quartier du Cheminet seront également à nouveau accessibles. Les utilisateurs devront respecter les normes sanitaires en vigueur. Genève-Plage ouvrira elle mercredi prochain.

Moins serrés dans le téléphérique

Les remontées mécaniques se préparent aussi au retour des touristes. Les chemins de fer de la Jungfrau ont prévu de fonctionner «le plus normalement possible», selon leur porte-parole Katrin Naegeli. La compagnie n'a pas prévu de limiter le nombre de passagers. Les mêmes règles s'appliquent que dans les transports publics: port du masque recommandé si la distance de 2 mètres ne peut pas être tenue.

En revanche, le téléphérique du Säntis limitera lui le nombre d'occupants. Au lieu de 85 personnes, les cabines n'en accueilleront que 40 à 50. Quant au chemin de fer à crémaillère qui mène au Pilatus, le nombre de personnes par compartiment sera aussi limité à six au lieu de huit. Dans le téléphérique qui monte au Pilatus, 30 personnes au lieu de 55 seront autorisées.

A Zurich, le zoo a introduit un système de comptage, un parcours à sens unique et une signalisation pour que les visiteurs ne s'entassent pas trop. Les petites animaleries resteront fermées jusqu'à nouvel ordre. (ats/Le Matin)

Créé: 04.06.2020, 10h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.