Samedi 16 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:18

Sondage Les femmes prennent plus d'heures de conduite

Les intéressées le reconnaissent elles-mêmes: elles vont plus souvent aux cours d'auto-école. Mais pas parce qu'elles sont plus mauvaises conductrices que les hommes.

Les femmes n'ont pas honte de prendre plus d'heures d'auto-école.

Les femmes n'ont pas honte de prendre plus d'heures d'auto-école. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un sondage mené par le portail Fahrlehrervergleich.ch auprès de 570 élèves-conducteurs (et conductrices) le montre: ces dames prennent 29 heures de cours d'auto-écoles en moyenne avant de tenter leur chance à l'examen de conduite. Contre 20 pour ces messieurs, comme le raconte 20 Minuten dans son édition du 27 aoûts 2105.

Les femmes sont-elles donc d'aussi piètres conductrices? Pas du tout, mais elles veulent aborder l'examen avec un maximum de sécurité. Tandis que les hommes sont prêts à prendre plus de risques.

Les hommes sont trop confiants

Comme l'explique Karl Peter Meier de l'auto-école Florin, «les jeunes hommes piaffent d'impatience et nous devons les freiner car cela ne veut pas dire qu'ils sont prêts.» Sa collègue Halide Studer renchérit: «Les hommes voient plutôt l'examen comme une compétition alors qu'il n'est pas prioritaire pour les femmes.»

Le sondage montre aussi les hommes s'exercent plus en privé que les femmes, qui préfèrent acquérir de l'expérience dans le cadre de l'auto-école. Et le cadre familial est souvent moins propice aux élèves-conductrices. La professionnelle Sani Rüdisühli a souvent entendu dire que les parents s'entraînent plus volontiers avec les fils qu'avec les filles, par crainte d'un accident. «Les hommes sont beaucoup plus confiants et veulent tout tout de suite», ajoute Halide Studer.

Les femmes n'ont pas honte

Le taux d'échec à l'examen ne montre pourtant aucune différence entre les sexes, souligne Roger Volgger, chef des examens de conduite à l'Office des routes du canton de Zurich. Il ne serait pas surpris non plus que les jeunes hommes cachent le véritable nombre de cours de conduite effectués. «Une femme n'a pas honte de s'assurer une solide formation alors que les hommes se vantent souvent d'avoir pris peu d'heures.»

Sani Rüdisühli reconnaît toutefois qu'il existe des différences entre les sexes au moment d'accomplir certaines manœuvres de conduite. Karl Peter Meier estime que les femmes ont de la peine à juger la taille de leur véhicule la première fois qu'elles prennent le volant. En outre, les conductrices se montrent nettement plus prudentes. «Elles réfléchissent à tout ce qui pourrait mal se passer tandis que les hommes démarrent et y vont», ajoute Halide Studer.

Des statistiques en faveur des femmes

Femme au volant, la mort au tournant? Pas du tout, selon les statistiques qui montrent que les hommes sont plus souvent impliqués dans des accidents graves. L'assureur Axa Winterthur a évalué que les hommes froissent également plus de tôles. Sur 220'000 à 250'000 déclarations d'accident que le groupe enregistre chaque année, 60% proviennent de conducteurs.

Les femmes causent également moins souvent des dégâts, de l'ordre de 5%. Et cette différence est encore plus marquée chez les jeunes conducteurs, selon une porte-parole.

Créé: 27.08.2015, 09h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.