Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:28

Epidémie Les habitants du Locle se ruent sur les bouteilles d'eau

La Ville du Locle (NE) a commencé mercredi à distribuer des bouteilles d'eau à la population en raison de l'épidémie de gastro-entérite causée par la pollution de l'eau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Ville du Locle (NE) a commencé mercredi à distribuer des bouteilles d'eau à la population en raison de l'épidémie de gastro-entérite causée par la pollution de l'eau. L'opération se poursuivra jusqu'à l'assainissement complet du réseau d'eau potable.

La population locloise s'est littéralement ruée sur les «packs» de six bouteilles distribuées gratuitement par la Ville. La majorité des habitants est venue en voiture chercher le précieux liquide à la voirie, provoquant un flot ininterrompu de véhicules.

«Nous avons été surpris par le nombre de personnes», a expliqué le chargé de communication de la Ville du Locle Bernard Vaucher. En moins de trois heures, 3000 bouteilles, soit l'équivalent de 4500 litres, avaient été distribuées. Trois mille nouvelles bouteilles ont permis de réapprovisionner le dépôt de la voirie.

Six bouteilles par famille

Des personnes étaient massées devant le dépôt de la voirie avant le début de la distribution mercredi à 07h30. Si la plupart des gens remerciaient le personnel de la voirie d'autres exprimaient leur mécontentement, jugeant insuffisante la quantité d'eau mise à disposition.

Les personnes à mobilité réduite peuvent elles se faire livrer des bouteilles à domicile sur simple appel téléphonique. Un «pack» de six bouteilles d'eau est remis par jour à chaque famille qui en fait la demande. Mais aucun contrôle n'est effectué pour savoir si cette directive est respectée.

Affiches en ville

Des affiches ont été placardées mardi un peu partout en ville pour rappeler aux gens de bouillir l'eau du robinet avant de pouvoir la consommer, a relevé Bernard Vaucher. «La population a aussi été avisée de la distribution gratuite de l'eau», a-t-il ajouté.

Environ 10% des 10'000 habitants ont été atteints à des degrés divers par l'épidémie de gastro-entérite, selon une estimation. Le réseau d'eau du Locle a été infecté par la bactérie fécale Escherichia coli. Mais l'origine de la contamination n'est toujours pas connue.

La population va rester privée d'eau potable au maximum jusqu'au 3 août dans l'attente des résultats des analyses. D'ici là, l'eau du réseau doit être bouillie avant d'être consommée. (cht/ats/nxp)

Créé: 29.07.2015, 12h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.