Samedi 25 janvier 2020 | Dernière mise à jour 22:53

Ski-alpinisme Les premiers Chinois de la Patrouille des Glaciers

Pour la première fois, une équipe de l’Empire du Milieu participera cette année à la prestigieuse patrouille. «Le Matin» a rencontré ces athlètes.

Xin Deteao (veste rouge) et Kang Hua s’entraînaient hier du côté du Mont-Fort, sur les hauts de Verbier.

Xin Deteao (veste rouge) et Kang Hua s’entraînaient hier du côté du Mont-Fort, sur les hauts de Verbier. Image: Sébastien Anex

Les deux athlètes chinois et ont particulièrement apprécié la raclette. (Image: David Carlier/Tag Heuer)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ici, l’air est incroyablement pur et les pistes si longues! Chez nous, il faut marcher trois jours pour rallier de telles montagnes.» Xin Deteao et Kang Hua s’agitent, skis ultralégers aux pieds, sur les pentes du Mont-Fort (VS) avec en toile de fond le Cervin et la Dent-Blanche. Mais l’équipement high-tech des deux Chinois ne trompe pas grand-monde. Pas plus que leurs CV, fournis par l’Association chinoise d’alpinisme, et donnant l’impression qu’ils sont de vieux briscards du ski-alpinisme. «C’est vrai qu’ils n’ont pas un niveau extrême», reconnaît poliment Florent Troillet. Pour inverser la tendance, le Valaisan, champion du monde de la discipline, et son frère Emmanuel, guide de montagne, leur ont concocté un plan d’entraînement intensif sur dix jours à Verbier.

Car mardi prochain, Xin Deteao, 25 ans, et Kang Hua, 44 ans, s’élanceront d’Arolla sur la petite Patrouille des Glaciers (PdG) pour rallier Verbier, 26 km et, surtout, 1881 m de dénivelé positif plus loin. C’est la première fois de l’histoire qu’une patrouille chinoise participera à la mythique épreuve. Ce coup marketing est l’œuvre de l’hyperactif horloger Jean-Claude Biver, CEO de TAG Heuer, à l’origine de la venue du duo en Valais.

«Fiers de représenter le pays», «confiants» et «motivés d’apprendre pour progresser», Xin Deteao, fondeur de haut niveau, et Kang Hua, himalayiste de formation, suivent à la lettre les conseils de celui qu’ils appellent respectueusement «monsieur Florent». «Ils ont une bonne condition physique, un mental d’acier et sont surmotivés pour bien faire et ne pas perdre la face», positive l’ancien vainqueur de la PdG qui devrait faire reconnaître le parcours à ses «protégés» aujourd’hui et demain. Tant mieux car les deux hommes ont du pain sur la planche! Ils confessent en effet n’avoir eu l’occasion de s’entraîner ensemble qu’une poignée de fois jusque-là et n’avoir jamais skié de leur vie hors piste ou en haute altitude. «Chez nous, nous glissons sur de la neige artificielle bien damée et ici c’est bien plus difficile», concède Kang Hua.

Un objectif: finir

Pour corser le tout, le troisième athlète qui devait faire équipe avec eux a dû déclarer forfait. Résultat: c’est Florent Troillet qui le remplacera avec en tête un chrono de 10 heures, lui qui en temps normal en prendrait 7 de moins pour couvrir cet exigeant «petit parcours»! «La prochaine fois, on visera la performance et on sera alors peut-être plusieurs équipes chinoises à le faire, pronostique Xiao Tian, le professeur de sport chaperonnant l’équipe. Mais pour l’instant, notre objectif est de finir et on est confiants d’y parvenir.»

En attendant, histoire peut-être de décompresser, le trio découvre le Valais des étoiles plein les yeux. Du fendant à la raclette en passant par quelques minutes de vol à la soufflerie Real Fly de Sion guidée par la célèbre wingsuiteuse Géraldine Fasnacht, ils semblent déguster pleinement chaque parcelle de cette première incursion en Europe. Alors si vous les croisez d’ici à mardi prochain quelque part entre Arolla et Verbier, dites-leur «Ja yo» (Allez! en chinois).

Créé: 13.04.2016, 06h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.