Samedi 20 avril 2019 | Dernière mise à jour 16:25

Votations cantonales Les résultats des votations cantonales en Suisse allemande

Outre Nidwald qui se prononçait sur l'enseignement du français à l'école, sept autres cantons alémaniques se rendaient aux urnes dimanche. Tous les résultats sont ici.

 Plan d'économies, interdiction des feux d'artifice privés et nouvelle stratégie énergétique sont au menu des votations alémaniques.

Plan d'économies, interdiction des feux d'artifice privés et nouvelle stratégie énergétique sont au menu des votations alémaniques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bâle-Ville: logement pour tous en question

Les citoyens de Bâle-Ville ont refusé dimanche avec 58% des voix l'initiative du PS «Logement pour tous». Elle exigeait la création d'une fondation dont le but aurait été d'acheter des bâtiments et des terrains pour mettre à disposition de la population des logements, des locaux commerciaux et culturels à des prix abordables. La fondation aurait disposé de 50 millions de francs. Une telle institution existe à Zurich depuis 1990. Les citoyens zurichois ont accepté la création d'une deuxième en 2013.

Les citoyens ont en revanche accepté à 63,9% la création du Centre universitaire de médecine dentaire. Il regroupera sur un seul site les activités de la clinique dentaire universitaire et de la clinique dentaire scolaire.

Schaffhouse: suppression de la dépendance au nucléaire

Les Schaffhousois ont refusé clairement une taxe qui aurait alimenté un fonds de soutien aux énergies renouvelables. Elle avait pour objectif de réduire la dépendance du canton envers l'énergie nucléaire. Le paquet de mesures a été refusé par 58,1 % des votants. Parmi les mesures figurait une taxe de 0,7 à 0,8 centime par kilowattheure jusqu'en 2020, soit environ 35 francs par ménage et par année. Cet argent aurait permis de soutenir les énergies renouvelables et des mesures d'efficacité énergétique.

Les citoyens ont en revanche accepté une modification de la loi sur les successions. Elle a été approuvée par 65,2% des votants (18'661 oui contre 9939 non). L'Etat n'aura désormais plus à établir un inventaire pour chaque décès. Les héritiers économiseront ainsi des frais.

Enfin, mauvaise surprise pour les fans de football à Schaffhouse. Les citoyens de la ville ont refusé à 57,5% une participation de 2 millions de francs de la ville à la construction d'un nouveau stade de football. Le projet prévoyait la construction d'un stade de 8100 places, avec gazon synthétique. Les coûts de construction sont estimés à 50 millions de francs, dont 16 millions pour le stade et 34 millions pour des commerces.

Base légale à Bâle-campagne pour lutter contre le littering

Les citoyens de Bâle-Campagne veulent lutter contre le littering. Ils ont clairement accepté dimanche une modification de la loi sur les communes qui donnent à ces dernières les bases légales pour mettre à l'amende jusqu'à 1000 francs ceux qui laissent traîner ou jettent des déchets dans les espaces publics. La modification de la loi sur les communes a été acceptée à 75,23%.

Les citoyens ont en revanche refusé à 72,64 % une initiative lancée par l'Association transports et environnement (ATE). Elle exigeait plus de place et de sécurité pour les piétons et les vélos par la création de pistes cyclables et des réductions de vitesse du trafic motorisé.

Enfin, les votants ont accepté à 88,87 % une modification de la loi sur l'aménagement du territoire. Elle limite la durée autorisée d'affichage des affiches électorales et de votations à six semaines avant les votations ou élections et une semaine après.

Schwytz: mode de scrutin en question

Les citoyens schwyzois doivent choisir un nouveau mode de scrutin pour les élections cantonales, l'actuel étant jugé non conforme à la Constitution fédérale par le Tribunal fédéral.

Les Schwyzois doivent également voter sur une initiative de l'UDC exigeant que le peuple puisse se prononcer par référendum facultatif sur le taux de coefficient d'impôt fixé par le parlement.

Argovie: non à paquet d'économies

Les citoyens argoviens ont refusé dimanche de faire pour 17 millions de francs d'économies annuelles dès 2017. Ils ont en effet rejeté la loi d'application d'une analyse des prestations cantonales qui contenait 15 mesures d'économies. La loi d'application a été refusée par 55,85% des votants.

Les Argoviens ont aussi refusé par 64,5% une initiative du PS, des Verts, des Vert'libéraux, du PDC, du PEV et des DS exigeant l'interdiction générale des feux d'artifice privés sur le territoire cantonal. En cas de oui, seuls les feux de Bengale et les «Lady crackers» auraient été autorisés le 1er Août de 21h00 à minuit. Les feux d'artifice organisés par les communes auraient été autorisés à la condition que les engins pyrotechniques ne fassent pas de bruit.

Ouverture des magasins soleurois prolongée un jour par semaine

Les magasins pourront ouvrir jusqu'à 21h00 un jour par semaine en terres soleuroises. Les citoyens du canton ont approuvé dimanche une révision de loi en ce sens. Ils ont en revanche refusé de prolonger les horaires réguliers de 18h30 à 20h00. Le samedi, les commerces pourront ouvrir jusqu'à 18h00 au lieu de 16h00 actuellement.

Une modification de la constitution cantonale était en outre nécessaire pour mettre en oeuvre cette réforme de la loi sur l'économie et le travail. Près de 77,72% des votants ont approuvé cette modification.

Les Soleurois ont en outre refusé à 52,93% de baisser le niveau de réductions des primes maladie pour les bénéficiaires les moins nécessiteux. Cette mesure s'inscrivait dans un paquet d'économies adopté par le parlement. Elle aurait permis au canton d'économiser 7 millions de francs par an.

Grisons: équipement de l'école cantonale

Les citoyens des Grisons ont clairement accepté un crédit de 27 millions de francs pour équiper l'école cantonale de Coire d'une cantine, d'une médiathèque et d'un espace de protection des biens culturels. Cette étape met fin aux travaux de rénovation lancés en 2006. Le crédit a été adopté par 61,6% des votants. La participation a atteint 35,13 %%. Le coût total des travaux de rénovation de l'école cantonale se monte à 109,9 millions de francs.

La socialiste Cornelia Komposch élue au gouvernement thurgovien

La socialiste Cornelia Komposch a été élue dimanche au gouvernement thurgovien lors d'une élection partielle. Elle était la seule candidate officielle. Elle succède à son camarade de parti Claudius Graf-Schelling. Les femmes sont désormais majoritaires à l'exécutif. Il n'y a pas eu d'élection tacite, car tout citoyen est éligible.

le PLR perd sa majorité en Appenzell Rhodes extérieures

Le PLR a perdu sa majorité au gouvernement d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Pour la première fois, les citoyens devaient élire cinq conseillers d'Etat au lieu de sept. Un sans-parti fait son entrée à l'exécutif. Les quatre sortants qui se représentaient ont été réélus. Paul Signer (PLR) est arrivé en tête avec 14'762 voix. Il est suivi par Marianne Koller (PLR/13'435 voix), Matthias Weishaupt (PS/13'283) et Köbi Frei (UDC/9995).

Baisse des salaires des membres de l'exécutif de Lucerne

Les salaires des membres de l'exécutif de la ville de Lucerne vont baisser dès l'automne 2016. Les citoyens ont en effet accepté de justesse une initiative de l'UDC qui limite à 220'000 francs le salaire du maire et à 200'000 francs celui des autres membres de l'exécutif. L'initiative de l'UDC a été acceptée par 62,5% des votants.

Le maire gagne actuellement 264'000 francs par année. Les autres membres de l'exécutif touchent chacun 247'000 francs. Le contre-projet prévoyait de réduire le salaire à 227'00 francs (maire 243'000 francs) la première année de fonction, puis de l'augmenter de 1% par année les cinq années suivantes jusqu'à un maximum de 237'000 francs (254'000 francs pour le maire). (ats/nxp)

Créé: 08.03.2015, 12h58

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.