Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:29

Piqûres Les tiques sont déjà actives en Suisse

La Suva recommande quelques règles simples à suivre pour réduire les risques de piqûres.

En cas de tique fixée sur la peau, il faut l'enlever le plus rapidement possible en utilisant un tire-tique ou une pince à épiler.

En cas de tique fixée sur la peau, il faut l'enlever le plus rapidement possible en utilisant un tire-tique ou une pince à épiler. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La saison des tiques a commencé tôt cette année en raison des températures enregistrées depuis le début de l'année. Les tiques sont actives dès 7 degrés. La Suva recommande quelques règles simples à suivre pour réduire les risques de piqûres.

Chaque année, les assureurs enregistrent quelque 9700 piqûres de tiques, a indiqué mardi la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (Suva). Elles sont considérées comme des accidents et génèrent des coûts annuels de près de 7,7 millions de francs. Les hommes sont les plus touchés avec 5500 cas.

Environ 4400 cas surviennent lors des loisirs, 1100 à la maison ou en faisant du jardinage, 330 durant un jogging et 700 lors d'autres pratiques sportives (équitation, VTT ou chasse). Les piqûres de tiques durant le temps de travail sont relativement rares, mais certaines professions courent un risque plus important, les forestiers-bûcherons par exemple.

Pour réduire le risque de piqûre, la Suva recommande d'éviter les taillis et les broussailles en forêt et au jardin. Il vaut mieux porter des vêtements fermés de couleur claire (les tiques se voient mieux) et vaporiser un spray anti-tiques sur la peau et les vêtements.

Après toute activité en forêt ou au jardin, il faut examiner sa peau. En cas de tique fixée sur la peau, il faut l'enlever le plus rapidement possible en utilisant un tire-tique ou une pince à épiler.

(ats/nxp)

Créé: 19.04.2016, 13h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.