Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 14:13

Suisse Les travailleurs âgés ne seront pas mieux protégés

Au Conseil national, la droite a enterré trois initiatives parlementaires socialistes qui voulaient renforcer leur protection et la portée de l'assurance chômage.

Le Conseil national.

Le Conseil national. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans son texte, Corrado Pardini (PS/BE) visait à ce qu'un employeur ne puisse pas licencier sans autre un travailleur de 55 ans révolus avec 10 ans de service. Le patron aurait dû justifier que ce licenciement ne conduise pas à remplacer le travailleur par une main-d'oeuvre meilleur marché.

«Ne rien faire, c'est faire le jeu de l'UDC. Ne rien faire, c'est jouer avec le feu et une bombe sociale. Nous devons donner des perspectives à ces travailleurs seniors», a lancé Corrado Pardini.

Il est statistiquement prouvé que les risques de chômage longue durée et de dépendance à l'aide sociale augmentent avec l'âge, a aussi soutenu Laurence Fehlmann Rielle (PS/GE). Ces risques s'intensifient encore sous l'effet de la numérisation du travail.

La situation des travailleurs âgés sur le marché du travail va se détendre, en raison de l'évolution démographique, a répondu au nom de la commission Philippe Bauer (PLR/NE). Le texte pourrait aussi avoir un effet inverse, avec des licenciements peu avant que les salariés n'atteignent l'âge de 55 ans.

Et des initiatives visant à mieux intégrer les seniors sur le marché du travail existent déjà. La mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse a aussi en partie réglé la question, selon Philippe Bauer. Au vote, le texte a été enterré par 138 voix contre 51.

Pas plus d'indemnités

La Chambre du peuple a réservé le même sort à deux textes de la socialiste bernoise Min Li Marti. Ses initiatives parlementaires prévoyaient d'étendre la portée de l'assurance chômage des plus de 50 ans. Ils auraient eu droit à 520 jours d'indemnités dès 50 ans, et non 55 comme actuellement. La durée du droit aux prestations aurait été portée à deux ans et demi, contre deux aujourd'hui.

Les efforts doivent se concentrer sur la réinsertion rapide des demandeurs d'emploi âgés. Améliorer les prestations de l'assurance chômage pourrait être préjudiciable à cet objectif. Les améliorations possibles doivent venir des milieux économiques, a dit au nom de la commission Michaël Buffat (UDC/VD). (ats/nxp)

Créé: 13.03.2018, 13h07


Sondage

Vos vacances d'été, vous les préférez en juillet ou en août?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.