Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 08:40

Criminalité Les vols ont à nouveau augmenté en 2012

Le nombre d'infractions en Suisse a augmenté de 8,3% en 2012, passant de 693'000 à près de 751'000. Le nombre de prévenus issus du domaine de l'asile a augmenté de 38,7%.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur l'ensemble des 750'371 délits recensés, 82% relèvent du Code pénal, 12% de la loi sur les stupéfiants (LStup) et 5% de la loi sur les étrangers (LEtr), a indiqué lundi l'Office fédéral de statistique (OFS). Les infractions au Code pénal ont progressé de 9%, avec 52'026 cas de plus qu'en 2011, celles à la LStup de 2%, soit 1651 délits de plus, et celles à la LEtr de 15%, ce qui représente 4687 infractions supplémentaires.

Les infractions au patrimoine demeurent majoritaires parmi les cas relevant du Code pénal, soit 73% et 444'039 délits. Elles ont progressé de 17% depuis 2010. La hausse la plus conséquente a été observée pour le vol, avec 24'276 cas de plus qu'en 2011, suivi de l'escroquerie ( 1759). Quelque 4182 vols de véhicules de moins ont en revanche été recensés.

Un peu plus d'étrangers que de Suisses

Quelque 75% des prévenus ayant perpétré des délits relevant du Code pénal sont issus de la population résidente, 7% proviennent du domaine de l'asile et 18% sont des étrangers ne résidant pas de façon permanente. Une hausse de 2% a été constatée dans chacun des deux derniers secteurs par rapport à 2011.

Pour les infractions au Code pénal, les prévenus provenant du domaine de l'asile sont en hausse de 38,7% ( 1638 cas). Ils se sont surtout rendus coupables de vols à l'étalage. Les étrangers non-résidents en Suisse ont eux augmenté de 13,9% ( 1776), avant tout en raison de vols par effraction.

Légèrement plus de ressortissants étrangers (43'521) que de Suisses (38'161) se sont rendus coupables d'infractions au Code pénal l'an passé. Il s'agit avant tout de Portugais, pour 7,8% de l'ensemble des étrangers, d'Italiens (7,7%), de Serbes ou Monténégrins (6,7%), d'Allemands (6,2%) et de Roumains (5,7%).

Parmi les résidents permanents, la répartition entre Suisses et étrangers n'a pas évolué depuis 2011. Les ressortissants suisses sont au nombre de 62%, tandis que les étrangers titulaires d'un permis d'établissement ou d'un permis de résidence à l'année atteignent 38%. Une très faible évolution a été notée: -0,1% et 37 cas de moins chez les premiers, 3,0% et 668 prévenus de plus chez les seconds.

Plus de prévenus du domaine de l'asile

Concernant la loi sur les étrangers, 67% des délits (24'521 cas) concernent des entrées illégales ou des séjours non autorisés en Suisse. Cela représente une hausse de 15% et de 3157 cas par rapport à l'année précédente. De manière générale, les infractions relevant de la loi sur les étrangers ont progressé de 15% par rapport à 2011, et de 26% depuis 2010.

Concernant la nationalité, la criminalité des personnes résidentes en Suisse est plutôt resté stable: -0,1% chez les Suisses et 3,0% chez les étrangers résidents. Le nombre de prévenus issus du domaine de l'asile a en revanche nettement augmenté, de 38,7% et 1638 cas. La même évolution a été enregistrée chez les étrangers non-résidents, avec 13,9% et 1776 délits de supplémentaires. (ats/nxp)

Créé: 25.03.2013, 13h20


Sondage

Lisez-vous des bandes dessinées?





Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité