Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 18:30

Eglise Mgr Alain de Raemy a été ordonné évêque auxiliaire

L'ancien aumônier de la Garde Suisse pontificale, Mgr Alain de Raemy, 54 ans, a été ordonné samedi évêque auxiliaire du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Mgr Alain de Raemy se considère comme un 'évêque de secours', «pour que l'évêché puisse accomplir sa tâche, partout, en tout temps, et qu'il n'y ait jamais de panne», a-t-il déclaré samedi sur les ondes de la RTS.

Mgr Alain de Raemy se considère comme un 'évêque de secours', «pour que l'évêché puisse accomplir sa tâche, partout, en tout temps, et qu'il n'y ait jamais de panne», a-t-il déclaré samedi sur les ondes de la RTS.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelque 1400 personnes se sont rendues à Fribourg pour assister à la cérémonie à la Cathédrale et devant des écrans, dans deux autres églises.

Vers 9h40, une procession de clercs est partie de l'église des Cordeliers pour rejoindre la Cathédrale St-Nicolas. La cérémonie d'ordination s'y est déroulée pendant près de deux heures en présence de quelque 150 prêtres et 26 évêques.

Après la lecture de la bulle papale de nomination, les autorités et les fidèles se sont recueillis face à l'évêque auxiliaire nommé par le pape François fin novembre. L'homélie a été prononcée par Mgr Charles Morerod, évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Parmi les moments forts de la cérémonie: l'imposition des mains par tous les évêques, symbolisant la transmission de la tradition apostolique et l'invocation de l'Esprit Saint. Quant à l'onction de la tête de l'ordonné avec le saint-chrême (huile), elle signifie que l'Esprit Saint le pénètre de sa grâce pour sa nouvelle mission.

Evêque de Tours (Maurétanie)

Mgr de Raemy a reçu le livre des évangiles, ainsi que les insignes symboliques: l'anneau (fidélité à l'Eglise), la mitre (coiffure de cérémonie qui signifie l'appel à la sainteté) et la crosse (bâton pastoral). La devise qu'il a choisie pour caractériser son ministère est «Auprès du Seigneur la miséricorde».

Curiosité typique de l'ordination d'un évêque auxiliaire: comme il n'a pas son propre diocèse à gouverner, il est placé à la tête d'un diocèse désormais disparu. Ainsi, Mgr Alain de Raemy est évêque titulaire de Tours, en Maurétanie (Algérie), tandis que Mgr Pierre Farine, l'autre évêque auxiliaire, est évêque de Trogir (Croatie).

Mgr Alain de Raemy se considère comme un 'évêque de secours', «pour que l'évêché puisse accomplir sa tâche, partout, en tout temps, et qu'il n'y ait jamais de panne», a-t-il déclaré sur les ondes de la RTS samedi.

Mgr Morerod a demandé un deuxième auxiliaire parce qu'il a besoin d'aide pour ses nombreux travaux. Le diocèse est grand et il y a beaucoup d'occasions qui appellent la présence d'un évêque, comme les confirmations, les visites pastorales et de nombreux contacts oecuméniques, interreligieux ou profanes. De plus, Mgr Morerod et Mgr Farine sont très sollicités hors du diocèse sur le plan suisse, par exemple dans des commissions.

«Dans le cas du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, qui comprend aussi Neuchâtel, un seul homme ne suffit pas, a expliqué le nouvel évêque auxilaire dans une interview au «Temps» samedi. Les choses seraient plus simples si les diocèses correspondaient aux cantons, surtout les plus grands. Du reste, la question d'un potentiel morcellement du diocèse se pose».

Evêque des jeunes

Si Mgr Farine est vicaire épiscopal du canton de Genève, Mgr de Raemy, pour sa part, n'a pas une région spécifiquement attribuée. Il résidera à Fribourg et s'occupera de tout le diocèse.

La répartition des tâches n'est pas encore totalement définie car la nomination était très récente. Mgr de Raemy sera en tout cas évêque des jeunes pour la Suisse romande.

De père fribourgeois et de mère valaisanne, le nouvel évêque auxiliaire est né le 10 avril 1959 à Barcelone, où il a suivi sa scolarité obligatoire jusqu'en 1974. Ordonné prêtre en 1986 à Fribourg, il a occupé diverses fonctions en Suisse avant d'être nommé chapelain de la Garde Suisse pontificale en 2006.

Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg regroupe les cantons de Vaud, Genève, Fribourg et Neuchâtel. Il compte environ 700'000 catholiques, plus de 380 prêtres et diacres et 370 agents pastoraux laïcs. (ats/nxp)

Créé: 11.01.2014, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.