Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 09:02

Suisse Montrer le «côté sombre» de l'avortement

Une pétition qui a récolté quelque 25'000 signatures souhaite informer sur tous les aspects de l'avortement.

Pr

Pr Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le public et en particulier les jeunes adultes devraient être mieux informés des conséquences négatives des avortements, comme la détresse émotionnelle de nombreuses femmes, exige l'association Marche pour la Vie. Elle a déposé une pétition.

Selon l'association, près de 25'000 personnes ont signé la pétition, déposée mercredi. Jeudi, le Conseil national et le Conseil des Etats seront invités par lettre à se saisir de la question et à agir positivement à la mise en oeuvre des exigences de la pétition, indique Marche pour la Vie.

Les signataires et l'association chrétienne invitent le Conseil fédéral à se faire une idée scientifique des conséquences de l'avortement. La pétition estime également qu'il appartient à la responsabilité de la politique de veiller à ce que la population soit informée «du côté sombre de l'avortement et de ses conséquences à long terme». (ats/nxp)

Créé: 20.02.2019, 18h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.