Jeudi 20 septembre 2018 | Dernière mise à jour 10:40

Zurich Nus dans les rues sous les yeux des passants

Après une prestation qui n'a laissé personne de marbre à Bienne, les artistes de Body and Freedom sont de retour à Zurich. Réactions.

Vidéo: Laura Juliano

Galerie photo

Festival Body and Freedom, deuxième!

Festival Body and Freedom, deuxième! Des artistes venus de toute l'Europe proposent depuis jeudi des performances dans le plus simple appareil en vieille ville de Zurich.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le festival Body and Freedom se déroule pour la seconde fois en Suisse. Il vise à explorer le rapport au corps nu en société.

Des passants confrontés à la nudité sur le pont du Rathaus, en pleine ville: Body and Freedom crée ainsi jusqu'à samedi des situations inhabituelles qui échappent au répertoire des comportements habituels en société, indiquent les organisateurs sur le site en ligne du festival.

Avec leurs corps nus, les artistes internationaux réalisent des vues d'ensemble intégrant les passants et l'architecture environnante. Ils rendent en outre visible l'exposition et la vulnérabilité du corps humain. Ils montrent aussi sa force et son rayonnement dans le contraste existant entre l'urbanité «civilisée» et la nature «brute», écrit le festival qui a reçu le feu vert des autorités.

Longue performance de 4 heures

La plupart des performances durent une demi-heure et sont renouvelées un autre jour. Une longue performance de plus de quatre heures aura en outre lieu samedi. Un programme culturel est aussi prévu en soirée.

En 2015, Body and Freedom avait déjà fait halte en Suisse. Le festival avait alors eu lieu à Bienne. Il avait suscité une vague de protestations avant sa tenue. De nombreux curieux étaient ensuite venus prendre des photos durant les performances, sans que le festival ne crée l'enthousiasme.

«Le Matin» était présent lors de l'édition 2015 à Bienne (Le Matin)

Créé: 24.08.2018, 07h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.