Mercredi 19 décembre 2018 | Dernière mise à jour 06:30

Affaire du caillou Oskar Freysinger évoque le «discrédit» de Christian Varone

Oskar Freysinger, candidat UDC au Conseil d'Etat valaisan, profite à plein des ennuis judiciaires de Christian Varone. Pourtant, il se garde bien de lui jeter la pierre ou de donner des leçons aux radicaux.

Oskar Freysinger reste d'une prudence de Sioux quand on l'interroge sur l'affaire Varone.

Oskar Freysinger reste d'une prudence de Sioux quand on l'interroge sur l'affaire Varone. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller national UDC Oskar Freysinger, candidat au Conseil d'Etat valaisan , devrait se réjouir bruyamment des ennuis judiciaires de son opposant PLR Christian Varone. Pourtant il fait profil bas, fuyant comme la peste toute déclaration intempestive sur l'affaire du caillou.

Quand on l'interroge sur le dernier rebondissement - le report du procès Varone en février 2013 - , il vole même au secours de Varone. «Non, je ne crois pas que Christian Varone fasse durer le procès pour éviter une condamnation avant l'élection. C'est le juge turc qui a décidé du report.»

Réflexe de défense

Il continue en regrettant qu'il n'y ait pas un vrai duel politique. «Je préférerais de loin qu'on débatte des vrais problèmes du Valais. Il y a des choses graves qui menacent le canton, comme la nouvelle loi sur l'aménagement du territoire».

Objectivement ne sent-il pas que ses chances d'être élu à l'exécutif augmentent avec les déboires de son concurrent? «Oui, mais tout cela est difficile à prédire. A Savièse et dans le Valais central, il peut y avoir un réflexe de défense envers Varone face aux attaques venant de l'extérieur.»

Médias alémaniques très durs

Et Freysinger de poursuivre dans son rôle d'observateur: «Dans le Chablais et surtout dans le Haut-Valais, ce ne sera pas le cas. Les médias alémaniques ont été très durs envers Varone dans cette affaire. En Haut-Valais, le discrédit est total. En fait, c'est la bouteille à encre pour savoir ce qui en ressortira. Il n'y a jamais eu une situation comme cela en Valais».

Il n'en dira pas plus. Oskar Freysinger va attendre maintenant de savoir si c'est bien Varone qui fera la course jusqu'au bout ou si le PLR va changer de cheval vu les développements judiciaires successifs. Une instabilité qui renforce les chances de l'UDC même si ce parti est loin d'avoir partie gagnée. Rappelons que l'UDC n'a jamais eu un siège au Gouvernement valaisan.

(nxp)

Créé: 27.11.2012, 15h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.