Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 19:44

Suisse Plus de sécurité pour le transport du chlore

Une commission du National demande que 95% des transports soient assurés par des wagons-citernes spécialement sécurisés.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le transport du chlore doit être amélioré. La commission des transports du Conseil national demande que 95% des transports soient assurés par des wagons-citernes spécialement sécurisés.

Environ 25'000 tonnes de chlore transitent chaque année par la région lémanique. Cette substance joue un rôle essentiel pour l'économie, mais est extrêmement dangereuse. En Suisse, elle est transportée par le rail.

La commission a décidé de déposer une motion par 13 voix contre 12, grâce à la voix du président Michael Töngi (Verts/LU). Vu les mesures déjà mises en place, une minorité UDC-PLR-centre ne veut pas du texte. En 2017, le Conseil fédéral avait indiqué dans un rapport que la population ne courait aucun danger.

Depuis 2015, les CFF font circuler les wagons-citernes contenant du chlore à vitesse réduite à travers les agglomérations de Genève et de Lausanne. Ce train ne passe plus par la gare des marchandises de la Praille pour changer de locomotive.

(ats/nxp)

Créé: 21.01.2020, 16h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.