Lundi 20 novembre 2017 | Dernière mise à jour 02:55

Suisse Référendum contre l'initiative anti-immigration

Un politologue a lancé mercredi un référendum contre la loi d'application de l'initiative anti-immigration.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un référendum a été lancé mercredi contre la loi de mise en oeuvre de l'initiative anti-immigration de l'UDC. Il émane d'un particulier, le politologue socialiste Nenad Stojanovic. Il a jusqu'au 7 avril pour récolter les 50'000 signatures requises.

Le politologue de l'université de Lucerne a publié sur le réseau social Twitter une feuille de signature. Il a expliqué au Tages-Anzeiger et au Bund agir en tant que citoyen et sans le soutien des partis. «Le peuple doit pouvoir décider», a-t-il écrit à l'agence de presse ats.

Dans l'attente de soutiens

Un vote est «absolument nécessaire», car, sinon, l'UDC pourrait se lamenter pendant des années que la volonté du peuple n'est pas appliquée. «Sans référendum, nous courons le risque que les politiciens populistes insultent sans arrêt le Parlement ces prochaines années. C'est un poison pour notre démocratie», poursuit le Tessinois.

M. Stojanovic espère que son action sera soutenue par des organisations et des parlementaires. Il lance notamment en appel en direction d'Opération Libero, un mouvement politique lancé par des jeunes universitaires alémaniques de tendance libérale et progressiste fortement impliqué contre l'initiative d'application de l'UDC. Il va en outre ouvrir un site internet et veut «aussi souvent que possible» recueillir lui-même des signatures dans la rue.

La loi d'application de l'initiative sur l'immigration de masse, acceptée en février 2014, a été publiée mercredi dans la Feuille fédérale. Pour être soumis au vote populaire, M. Stojanovic a 100 jours pour récolter 50'000 signatures et les faire authentifier par les communes. L'UDC, qui a farouchement combattu la loi, a annoncé ne pas vouloir lancer de référendum. Elle a toutefois menacé de s'attaquer à l'accord sur la libre circulation des personnes avec une initiative réclamant sa suppression.

Sans le PS

Le PS n'entend quant à lui pas soutenir le référendum, a indiqué Géraldine Savary, vice-présidente du parti dans l'émission Forum de la RTS.

«La solution adoptée en décembre par le Parlement de favoriser la main-d'oeuvre indigène et de faire en sorte que les personnes inscrites au chômage puissent trouver un emploi répond à l'initiative sur l'immigration de masse», a déclaré la conseillère aux Etats vaudoise. Pour elle, il faut désormais «tourner la page». (ats/nxp)

Créé: 29.12.2016, 18h44


Sondage

Faut-il lever l’interdiction d’adopter faite aux homosexuels?




Publicité

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse