Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:20

Circulation Si sexy mais si dangereux

Les Alémaniques veulent punir plus durement les conducteurs qui portent des chaussures inadaptées au volant.

Image: Jordan Simeonov/iStock

Faut-il interdire les talons au volant?

L'EDITO

Le glamour au volant, est-ce mal?

Une portière qui s’ouvre, une jambe galbée de soie noire, terminée par un escarpin au talon vertigineux qui sort… La scène fait son effet dans plein de bons films.

Or voilà que, horreur, une assemblée de chefs de police suisse alémaniques veut se mettre à traquer le talon, à chasser la chausse glamour, à verbaliser le Louboutin.

Délire de pandore buté? Ou vraie question de sécurité? Vu d’ici, il faut bien admettre que la chaussure à talon m’a toujours laissé perplexe. Séduit, certes, mais laissé perplexe. Avec une question désormais lancinante: est-il plus dangereux de conduire avec des talons hauts que… de marcher avec?

Preuve par l’exemple, nombre de dames que je connais démontrent, de façon aussi convaincante qu’élégante, que l’un comme l’autre sont possibles. Et assez sûr .

De façon tout aussi certaine, il est évident que, dans certains cas particuliers, conduire avec des talons est à peu près aussi raisonnable que de tenter la traversée de l’Atlantique en pédalo. Possible, mais peu recommandé.

Alors quoi? Faut-il traquer, verbaliser, interdire? Ou laisser à chacun – enfin, chacune en l’occurrence! – le libre arbitre?

Finalement, la chaussure à talon, c’est un peu comme une voiture de sport. Ça ne «sert» à rien. Mais c’est tellement plus sexy… Alors, à moins qu’une statistique fédérale ne prouve sa dangerosité extrême, je suis pour sauver le glamour au volant!

Philippe Clément, Chef d'édition

EUX AUSSI POSENT PROBLÈME

LA TONG
Plus d’un tiers des Suisses ont déjà conduit en tongs. Pourtant, elles peuvent glisser sur les pédales.

PIED NU
Pas idéal non plus, car il empêche de freiner avec force, dans une situation d’urgence.

LA CHAUSSURE DE SKI
Il est difficile de ne toucher qu’une pédale à la fois avec ces chaussures énormes et rigides.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Femme au volant, mort au tournant? Surtout si elle porte des chaussures à talons, semblent penser certains. Les chefs des polices cantonales alémaniques ont discuté la semaine dernière de la nécessité d’interdire des chaussures inadaptées à la conduite. Et les talons aiguilles en font partie.

Interdits, les escarpins au volant? Non, du moins pas formellement. En revanche, il s’agit d’exiger que la tenue soit adaptée à la conduite. Tout est donc question de maîtrise. Cette dernière est régie par l’article 31 de la loi fédérale sur la circulation routière: «Toute personne qui n’a pas les capacités physiques et psychiques nécessaires pour conduire un véhicule (…) est réputée incapable de conduire pendant cette période et doit s’en abstenir.» Si les personnes visées par cet article sont principalement celles sous l’influence d’alcool ou de stupéfiants, l’article inclut également tout ce qui «gêne» dans la conduite. «On sous-estime les risques des chaussures inadaptées», explique à Blick Damian Meier, le chef de la circulation de la police uranaise.

Un avis partagé par les milieux de la prévention: «Il est évident que des chaussures inadaptées peuvent avoir des conséquences graves en cas de freinage. Le conducteur doit toujours avoir la maîtrise du véhicule, cela passe notamment par une position correcte derrière le volant et des chaussures adaptées pour la conduite», estime Laurent Pignot, porte-parole du TCS. Le Bureau de prévention des accidents (BPA) recommande aussi de conduire avec des chaussures appropriées et stables. Ce qui de fait exclut les talons, les tongs ou les pieds nus.

Nouvelle loi inutile

Faut-il exprimer les interdits expressément dans la loi? Ce n’est pas une bonne idée, pense Guido Bielmann, de l’Office fédéral des routes. «Si on veut préciser, il faut prendre garde à tout inclure. Comme la hauteur des talons. Autant garder la loi ouverte et laisser l’interprétation aux policiers.» Rolf Moning, du BPA, estime qu’un nouveau texte de loi est inutile, mais qu’il faut appliquer de manière conséquente l’article 31. Tout abus peut induire un retrait de permis jusqu’à trois mois. Si durcissement il y a, il touchera plutôt la Suisse alémanique. D’après nos recherches, la chasse aux talons n’est pas une priorité en Romandie. «Il n’y a pas de volonté de renforcer les contrôles à ce sujet dans le canton», confirme par exemple Jean-Marie Bornet, chef de l’information et de la prévention à la police valaisanne.

Créé: 12.11.2013, 07h32


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.