Vendredi 20 juillet 2018 | Dernière mise à jour 12:18

«Insoumise» Sonia Grimm est libre de parler

La justice genevoise vient de rejeter la mesure urgente demandée par son ex-mari pour l'empêcher de s'exprimer sur son livre-témoignage, publié en mars dernier.

L'artiste Sonia Grimm se dit soulagée et prête à désormais à aller témoigner dans un but de prévention .

L'artiste Sonia Grimm se dit soulagée et prête à désormais à aller témoigner dans un but de prévention . Image: Lionel Flusin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C'est un gros poids enlevé de mes épaules, même si j'étais plutôt confiante dans l'issue de ce verdict». Sonia Grimm est soulagée au téléphone, ce vendredi 20 juin. Elle a appris ce matin par un courriel de son avocat, Me Poitry, que la justice genevoise venait de décider de rejeter les mesures provisionnelles d'urgence exigées il y a deux mois par son ex-mari.

Le but de cette démarche: empêcher Sonia Grimm de s'exprimer durant la promotion de son livre, «Insoumise, autopsie d'un amour destructeur», sorti au printemps en Suisse romande. La partie adverse justifiait cela notamment par le fait que l'ancien mari de Sonia Grimm était reconnaissable et que cela pouvait nuire à sa carrière professionnelle.

La chanteuse quadragénaire témoigne dans son livre du calvaire qu'elle a subi durant son deuxième mariage, avec un producteur: humiliations et dévalorisation systématique, violences psychologiques et physiques, menaces de mort et même le viol, en août 2014. Son ex-mari a été condamné à la fin de l'année 2015, au Tribunal de Nyon (VD) à 2 ans avec sursis pour lésions corporelles simples qualifiées, tentative de contrainte, contrainte, contrainte sexuelle et viol.

Livre en rupture de stock

L'avocate de la partie adverse a encore un délai pour recourir contre la décision du tribunal genevois. Mais du côté de Sonia Grimm, on regarde de l'avant. «Mon livre a été tiré à environ 2400 exemplaires. Or il est déjà en rupture de stock», se réjouit-elle. Une nouvelle impression est en cours, et le projet de le diffuser en France est à l'étude.

Sonia Grimm sera présente ce samedi à la librairie Payot de La Chaux-de-Fonds (NE) pour une séance de dédicaces. Et elle collabore avec l'association AVVEC, présente à Genève et Lausanne, qui oeuvre contre les violences au sein des couples. «Mon vécu et mon témoignage peuvent servir en matière de prévention, aussi parmi les jeunes, afin de bien déterminer les différentes formes de violences, de les détecter dès le début pour éviter d'en devenir victime», déclare Sonia Grimm au «Matin». (Le Matin)

Créé: 29.06.2018, 16h54


Sondage

La nuit, dormez-vous avec votre smartphone allumé dans la même pièce?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.