Dimanche 24 septembre 2017 | Dernière mise à jour 02:29

Immigration Toujours plus d'Européens s'installent en Suisse

Le nombre d'étrangers résidant en Suisse a augmenté l'an dernier de 3% pour s'établir à plus de 1,825 million. Les Européens ont été plus nombreux à s'établir sur sol helvétique que les ressortissants d'Etats tiers.

En 2012, les plus nombreux à acquérir la nationalité suisse ont été les Italiens.

En 2012, les plus nombreux à acquérir la nationalité suisse ont été les Italiens. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse comptait à fin décembre plus de 1,194 million de ressortissants de l'UE et de l'AELE. La hausse par rapport à décembre 2011 est de 4,1%. Elle est nettement plus forte que pour les 630'420 extra-communautaires désormais établis en Suisse.

Seules des personnes professionnellement spécialisées ou particulièrement qualifiées peuvent en effet être recrutées dans des pays non membres de l'UE, relève l'Office fédéral des migrations qui a publié vendredi sa statistique annuelle. Celle-ci ne comprend pas les fonctionnaires internationaux et leur famille, les permis de courte durée inférieure à un an, les requérants d'asile et les personnes admises provisoirement.

Les communautés qui ont connu la plus forte progression sont les Portugais ( 14'261) suivis des Allemands ( 8551), des Kosovars ( 7319), des Français ( 4473) et des Italiens ( 3813). La nationalité la plus représentée est l'italienne (294'359 personnes), suivi des Allemands (285'379), des Portugais (238'432), des Français (103'929) et des Serbes (94'851).

Travailler et rejoindre sa famille

Le principal motif d'immigration en Suisse a été l'exercice d'une activité lucrative hors contingentement (41,2%). Le regroupement familial représente 31,6% des entrées et la formation 10,9%.

Le flux migratoire ne va pas que dans un sens. Si 143'783 étrangers ont rejoint la Suisse l'an dernier (hausse de 0,9%), 65'858 ( 2,8%) l'ont quittée. Plusieurs communautés ont ainsi vu leurs effectifs se réduire. Le nombre des Serbes a ainsi reculé de 8106 personnes, celui des Croates de 995, celui des Sri Lankais de 645, celui des Turcs de 621 et celui de Bosniens de 593.

D'autres étrangers sont devenus suisses. Le nombre d'octrois du passeport rouge à croix blanche a néanmoins reculé de 36'757 à 34'121. Dans 76,8%, il s'est agi de naturalisations ordinaires, les procédures facilitées ne représentant que 21,4%.

Les plus nombreux à acquérir la nationalité suisse en 2012 ont été les Italiens (4045 ont reçu le passeport helvétique). Suivent les Serbes (3463), les Allemands (3401), les Kosovars (2568) et les Portugais (2110). (ats/nxp)

Créé: 08.02.2013, 15h52


Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité