Lundi 27 mai 2019 | Dernière mise à jour 10:53

Votations 4 mars Toutes les votations en un clin d'oeil

Le rejet de« No Billag», le oui au Nouveau régime financier 2021 et tous les autres scrutins cantonaux sont à retrouver ici.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral a de quoi se réjouir. En effet, le peuple a suivi ses recommandations en approuvant haut la main le «Nouveau régime financier 2021» et en rejetant largement l'initiative« No Billag», qui voulait supprimer la redevance radio-TV. La participation s'est située au-dessus de la moyenne, à plus de 53%. Schaffhouse, où le vote est obligatoire, arrive comme d'habitude en tête avec 68% d'électeurs qui se sont rendus aux urnes. Suivent le Tessin avec 65% de votants pour «No Billag», puis Nidwald, Obwald et Zoug, à plus de 60%. Les cancres de la participation se trouvent à Appenzell Rhodes-Extérieures, avec environ 46%.

Lire: Retrouvez le dépouillement des résultats en direct

«No Billag» largement refusée

La redevance radio-TV ne disparaîtra pas. L'initiative dite «No Billag» a été balayée dimanche. Pas moins de 71,6% des votants ont rejeté le texte, un résultat bien plus clair que ne l'annonçait les derniers sondages. Tous les cantons ont dit «non». Au final, plus de deux millions de Suisses ont glissé un «non» dans l'urne, contre quelque 833'000 «oui». Les refus les plus forts sont essentiellement venus de Suisse romande. Neuchâtel a repoussé l'initiative par 78,3%. Il est suivi par le Jura (78,1%), Fribourg (77,6%) et les Grisons (77,2%). Le rejet de «No Billag» atteint 76,5% dans le canton de Vaud, 75,1% à Berne et 74,8% à Genève.

Lire: «No Billag» balayée par 71,6% des Suisses

Malgré le rejet de l'initiative «No Billag» Gilles Marchand, directeur de la SSR a pris note des critiques et «ne reste pas immobile». La SSR engagera un plan d'économies de plusieurs dizaines de millions de francs pour s'adapter à la baisse des recettes de la redevance, à leur plafonnement et à l'évolution des revenus commerciaux. Ce plan «d'efficience et de réinvestissement» de 100 millions de francs sera mis en oeuvre dès 2019 et sur cinq ans. Des emplois seront également touchés.

Lire: «La SSR va lancer un plan d'économies et de réformes»

Le rejet de l'initiative ne clôt de loin pas le dossier du service public dans l'audiovisuel. D'autres attaques peuvent être lancées contre la SSR, qui devra parallèlement dire comment elle entend se réformer. Et une nouvelle loi sur les médias est prévue.

Lire: Le rejet de l'initiative ne clôt de loin pas le dossier

Plébisicite du nouveau régime financier

Comme prévu, le Nouveau régime financier 2021 qui n'était contesté par aucun parti et pour lequel la campagne a été minimale, a été plébiscité. La TVA et l'impôt fédéral direct (IFD) pourront être prélevés jusqu'à fin 2035. Les Suisses ont accepté dimanche par 84,1% des voix de prolonger de quinze ans la validité de ces deux impôts. Aucun canton ne l'a refusé. Les Vaudois ont été les plus convaincus avec 88,2% de «oui» devant les Genevois (87%) et les Zurichois (86,8%). Les moins enthousiastes ont été les Schaffhousois avec tout de même 78,5% de votes favorables, talonnés par les Valaisans (78,8%) et les Schwyzois (79%). Ailleurs en Suisse romande, seuls les Jurassiens (79,4%) sont sous la barre des 80%. Les Neuchâtelois et les Bernois ont accepté la révision par 84,2% des voix, les Fribourgeois par 81,9%.

Lire: Le nouveau régime financier plébisicité

Nombreuses votations cantonales

Dans le canton de Vaud, les citoyens n'ont pas voulu d'une assurance dentaire obligatoire. L'initiative du POP et de Solidarités a été rejetée par 57,57% des votants. Le projet visait un accès aux soins dentaires garanti pour tous. Il était soutenu par la majorité de gauche du Conseil d'Etat, les Verts, le PS et le PDC, les syndicats et diverses associations.

Lire: Vaud refuse l'assurance dentaire obligatoire

A Genève, les habitants de la Ville n'ont pas voulu de Fêtes de Genève sur une semaine. Ils ont rejeté à plus de 45% l'initiative «Pour des Fêtes plus courtes et plus conviviales», optant à près de 55% pour le contre-projet et des festivités sur 11 jours. Lancé par un collectif de citoyens, l'initiative n'était soutenue, au niveau politique, que par la formation Ensemble à gauche. Le MCG, l'UDC, le PS et le PDC défendaient le contre-projet.

Lire: L'initiative pour de courtes Fêtes de Genève rejetée

En Valais, les citoyens ont largement accepté de réviser totalement leur constitution cantonale. Ils ont chargé une constituante d'entreprendre le travail. L'initiative pour une révision totale de la constitution cantonale de 1907 a été adoptée par 83'502 voix contre 31'190. La majorité, soit 61,6% des votants a souhaité une refonte menée par une constituante plutôt que par le Grand Conseil.

Lire: La refonte de la constitution acceptée largement

Dans le Jura, les citoyens ne veulent pas de dépôts de déchets radioactifs près de leur frontière. Ils souhaitent que la Confédération abandonne l'étude sur les sites prévus dans les cantons d'Argovie et de Soleure. Par 12'382 voix contre 10'687, les Jurassiens ont refusé dimanche que le domaine d'implantation «Jura-Est» (AG) continue à être étudié. Ils n'ont donc pas suivi la recommandation du Conseil fédéral et du Gouvernement jurassien qui appelaient à accepter cet objet. Ce scrutin n'avait aucune valeur contraignante.

Lire: Les Jurassiens refusent des dépôts de déchets radioactifs

Enfin à Fribourg, les électeurs devaient choisir un successeur à la ministre verte Marie Garnier. Au premier tour le PLR Didier Castella arrive en tête devant la socialiste Valérie Piller Carrard. Il y aura donc un second tour. Par ailleurs, les partis fribourgeois devront dévoiler leurs budgets de campagnes et leurs gros donateurs. L'initiative cantonale sur la transparence du financement politique a récolté plus des deux tiers des voix

Lire: Succession Marie Garnier: il y aura un 2e tour

En Suisse alémanique aussi

En Argovie, l'avenir des bourses d'études était au menu. Les étudiants ayant besoin d'une aide financière devront s'endetter pour financer leurs études. Les citoyens ont largement accepté par 61,1% de transformer une partie des bourses d'études en prêts.

Lire: Les bourses d'études seront des prêts en Argovie

Les citoyens de la Ville de Zurich ont renouvelé leur Parlement et leurs neuf élus municipaux le 4 mars. Si le PS a dû céder un de ses quatre sièges après le forfait de la socialiste Claudia Nielsen, ce sont ses alliés, les Verts, qui s'en sont emparés avec Karin Rykart.

Lire: La Ville de Zurich reste en mains roses-vertes

En Suisse allemande, Bâle-Campagne devait se prononcer sur le droit de vote à 16 ans. Les jeunes et les étrangers résidents ne se voient pas accorder ce droit de vote. Les citoyens ont rejeté deux initiatives, par 84,45% et 81,11%. Mais d'autres objets étaient au menu dans d'autres cantons.

Lire: Pas de droit de vote à 16 ans et pas de menu végane

Les opposants au plan d'études scolaire alémanique ont connu deux nouveaux échecs cuisants dimanche. Les citoyens de Berne et de Zurich ont refusé à plus de 76% des voix une initiative voulant soumettre le «Lehrplan 21» au parlement avec possibilité de référendum.

Lire: L'école à nouveau dans les urnes alémaniques

(nxp)

Créé: 04.03.2018, 17h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.