Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Suisse Travaux sur l'autoroute: l'OFROU se fait fataliste

Pour l'Office fédéral des routes, ces chantiers sont nécessaires pour maintenir les infrastructures, même si cela agace les automobilistes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme chaque été, les chantiers prolifèrent sur les autoroutes de Suisse romande. Un mal nécessaire pour garantir la qualité des infrastructures du pays.

«Il y aura toujours des travaux. Et tant mieux, c'est un signe de bonne santé», explique Olivier Floc'hic, porte-parole de l'Office fédéral des routes (OFROU), interrogé par Keystone-ATS. «Le fait d'intervenir montre que l'on attache une grande importance à la qualité et à la pérennité» des autoroutes, ajoute-t-il, tout en reconnaissant que l'accumulation des chantiers peut parfois «agacer» les automobilistes.

Si les perturbations semblent si nombreuses en cette période estivale, c'est que l'OFROU est limité durant l'année pour lancer ses chantiers. Afin de laisser passer les chasse-neiges, les travaux autoroutiers ne sont pas possibles entre novembre et fin mars.

«C'est un choix par défaut qui nous laisse seulement six à sept mois à disposition», relève M. Floc'hic. Du coup, les chantiers fleurissement «précisément quand les gens sont en vacances et qu'ils ont besoin des routes», reconnaît-il.

Travail nocturne

Afin de réduire les désagréments, l'OFROU opte souvent pour le travail de nuit. «Cela coûte entre 10 à 15% plus cher, mais cela permet de diminuer l'impact sur le trafic», explique le porte-parole. Et d'ajouter que, de jour comme de nuit, le principal défi consiste justement à gérer ce trafic sur les zones de chantier, notamment lorsqu'il faut passer en bidirectionnel.

Concernant la zone occidentale gérée par l'OFROU, soit l'entier de la Suisse romande à l'exception du Valais, Olivier Floc'hic mentionne plusieurs «gros chantiers» en cours et à venir, notamment à la sortie de Lausanne entre Vennes et Chexbres sur l'A9 ou la jonction autoroutière du Grand-Saconnex à Genève. Il signale aussi la finalisation des travaux d'assainissement sur l'A5 entre Colombier et Cornaux (NE) ou sur les rampes de Boujean au nord de Bienne.

(ats/nxp)

Créé: 16.08.2019, 12h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.