Jeudi 17 janvier 2019 | Dernière mise à jour 07:47

Brrr Un chat survit à -50°

Un matou de quelques mois s’est faufilé dans un vol reliant Athènes à Zurich mercredi. La température peut chuter jusqu’à –50 degrés. L’animal est affaibli mais en bonne santé.

Baptisé «Oskar Fox», le petit chat a effectué deux heures de vol dans l’espace réservé au train d’atterrissage avant.

Baptisé «Oskar Fox», le petit chat a effectué deux heures de vol dans l’espace réservé au train d’atterrissage avant. Image: Swiss

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

 «Ce genre de cas est vraiment exceptionnel», confirme Mehdi Guenin, porte-parole de Swiss. Mercredi matin, le vol LX 1843 devant effectuer le trajet Athènes-Zurich a eu plus de deux heures de retard. La faute à un chat de gouttière, qui s’était glissé dans le ventre de l’appareil, comme l’a révélé «Blick». «Le départ du vol était prévu à 6 h 20, mais les employés de l’aéroport d’Athènes ont remarqué un chat sur le tarmac, explique le chargé de communication de la compagnie helvétique. Ils ont voulu le chasser mais n’ont pas pu le retrouver. Ils ont pensé qu’il s’était réfugié dans le train d’atterrissage de l’A321.»

Après deux heures de recherches, le capitaine a tout de même décidé de décoller, afin de ne pas mettre en retard toutes les opérations depuis Athènes. Et c’est à l’arrivée à Kloten, à 10 h 21, que le minou, un mâle dont l’âge est estimé entre 2 et 3 mois, a été retrouvé. En vie et même en bonne santé, quoique faible. Une excellente surprise au vu des conditions dans lesquelles il a voyagé. En effet, durant le vol, la température peut chuter jusqu’à –50 degrés et l’oxygène se fait rare. «Les personnes qui l’ont repéré ont dû le déloger d’une cavité étroite située bien au fond de l’espace réservé au train d’atterrissage avant. Cela a également dû le protéger quelque peu du froid», explique Mehdi Guenin.

Demandes d’adoption

A son arrivée, le félin a été recueilli par un vétérinaire de Niederglatt (ZH). Il y passera le week-end avant d’être placé dans un refuge pour animaux, explique Franziska Egli, de la Direction de la santé du canton de Zurich. Selon le porte-parole de Swiss, hier le chat était encore très affaibli et sa température était de 40 degrés.

Si la compagnie aérienne a déjà reçu de nombreuses demandes pour adopter le chaton, il y a également de l’intérêt à l’interne. Le copilote du vol serait ainsi disposé à recueillir le matou, surnommé actuellement «Oskar Fox». Il s’agit des deux dernières lettres de l’immatriculation de l’Airbus A321 HB-IOF, dans lequel il a effectué son périple entre la Grèce et la Suisse. (Le Matin)

Créé: 02.08.2013, 11h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters