Mercredi 14 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:50

Berne Un nouveau tunnel ferroviaire à Gléresse

Les CFF vont lancer un projet pour désengorger le pied du Jura en construisant une deuxième voie entre Douanne et Chavannes.

Les travaux devraient avoir lieu entre 2020 et 2025.

Les travaux devraient avoir lieu entre 2020 et 2025. Image: Google maps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au début de l'année 2019, les CFF procéderont à la mise à l'enquête publique du projet de doublement de la voie entre Chavannes et Douanne (BE), pour faire sauter un goulet d'étranglement. Un tunnel de plus de 2 kilomètres sera construit à Gléresse (BE).

«Le nouvel ouvrage doit permettre d'accroître les capacités ferroviaires et de protéger les riverains contre le bruit», indiquent mardi les CFF. Les coûts totaux sont estimés à 406 millions de francs. Les travaux devraient avoir lieu entre 2020 et 2025.

Sur la ligne ferroviaire du pied du Jura, le tronçon entre Chavannes et Douanne est le dernier à être encore aménagé en voie unique. Pour que les trains puissent s'y croiser, un tunnel doit être construit à Gléresse, expliquent les CFF.

Le tracé actuel date de 1861. Il sera démantelé après la mise en circulation du tunnel, ce qui libérera 31'000 m2 de surfaces au bord du Lac de Bienne, qui pourront être transformés en zones vertes, viticoles ou d'utilité publique, ajoute l'ex-régie.

Le projet sera mis à l'enquête publique au début 2019 dans les communes de La Neuveville, Gléresse, Douanne et Cornaux (NE) pour une durée de 30 jours. Le tracé du tunnel ferroviaire de 2,1 km sera parallèle au tunnel routier existant et disposera de quatre accès à une galerie de secours.

Rénovation de la gare de Douanne

Divers travaux de renouvellement et d'entretien de l'infrastructure ferroviaire seront effectués sur une longueur de 10 kilomètres. Les CFF prévoient également de rénover la gare de Douanne, en rehaussant le quai notamment. Ce réaménagement fait partie de l'enveloppe d'environ 406 millions de francs.

Les fonds nécessaires proviennent du nouveau fonds d'infrastructure ferroviaire approuvé par le peuple suisse le 9 février 2014. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2018, 12h50

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.