Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:28

Fédérales 2019 Un second tour au Conseil des Etats dans 13 cantons

Vingt-et-un fauteuils sont encore à repourvoir dans la chambre haute de l'Assemblée fédérale. Tour d'horizon des cantons concernés.

Douze cantons avaient déjà élu leurs sénateurs dimanche dernier.

Douze cantons avaient déjà élu leurs sénateurs dimanche dernier. Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les électeurs de treize cantons se rendront aux urnes en novembre pour le second tour du Conseil des Etats. Vingt et un fauteuils sont encore à repourvoir. Entre deux et cinq candidats s'affronteront dans chaque canton.

Un duel gauche-droite à deux contre deux se déroulera le 17 novembre dans le canton de Berne. Le PS et les Verts maintiennent leur ticket commun. Hans Stöckli et Regula Rytz se lancent pour faire barrage à l'UDC Werner Salzmann, qui s'est allié à la PLR Christa Markwalder.

La Verte était arrivée deuxième, derrière le socialiste sortant. Le conseiller national Werner Salzmann la talonnait toutefois de très près. La députée Christa Markwalder a elle terminé cinquième.

Droite désunie

Autre cas de figure à Genève, où la droite partira désunie le 10 novembre. Le ticket PLR-PDC Hugues Hiltpold - Béatrice Hirsch aura fort à faire pour combler le retard face au duo de gauche, Lisa Mazzone (Verts) et Carlo Sommaruga (PS). D'autant plus que l'UDC a décidé de maintenir Céline Amaudruz.

En Valais aussi, l'UDC se présente au 2e tour avec Cyrille Fauchère, mais sa candidature ne devrait jouer aucun rôle. Deux autres listes ont été déposées. Si le Haut-Valaisan sortant Beat Rieder devrait passer sans souci, sa colistière Marianne Maret voit le second siège PDC attaqué par la gauche, avec Mathias Reynard (PS) et Brigitte Wolf (Les Verts) à la suite du retrait du PLR Philippe Nantermod. Les Valaisans trancheront le 24 novembre.

Offensive du PLR

A Fribourg, le PLR maintient Johanna Gapany face aux sortants Christian Levrat (PS) et Beat Vonlanthen (PDC). Le Parti libéral-radical se défend de vouloir attaquer le siège de son allié traditionnel le 10 novembre. Mme Gapany a terminé à moins de 4000 voix de M. Vonlanthen, mais loin derrière M. Levrat.

Trois candidats s'affronteront également en terres vaudoises. L'UDC s'est résolue à soutenir le PLR sortant Olivier Français. Celui-ci sera opposé le 10 novembre au duo rose-vert, composé d'Ada Marra (PS) et d'Adèle Thorens (Verts), qui a terminé largement en tête.

Le second tour, le 17 novembre, au Tessin est ouvert comme rarement. Quatre candidats se présentent: Filippo Lombardi (PDC), Marco Chiesa (UDC), Giovanni Merlini (PLR) et Marina Carobbio (PS). Ils sont arrivés dans un mouchoir de poche au premier tour.

Retrait stratégique

Demi-surprise en Argovie où le socialiste Cédric Wermuth cède sa place à la verte Ruth Müri, qu'il devançait pourtant. Son geste doit permettre à la gauche de défendre son siège le 24 novembre face aux candidats Thierry Burkart (PLR) et Hansjörg Knecht (UDC), arrivés aux premières places. L'électorat du PDC sera mobilisé par sa candidate Marianne Binder-Keller.

En terres st-galloises, les sortants Benedikt Würth (PDC), qui a frôlé la majorité absolue, et Paul Rechsteiner (PS) se représentent pour le second scrutin du 17 novembre. Le sénateur socialiste est soutenu par les Verts. Le conseiller national UDC Roland Rino Büchel maintient aussi sa candidature, avec le soutien du PLR.

Le second siège zougois verra s'affronter trois candidats. Il s'agit des ministres Matthias Michel (PLR), Heinz Tännler (UDC) et de la députée verte au Grand Conseil Tabea Zimmermann Gibson. Le sénateur sortant Peter Hegglin (PDC) a été réélu d'entrée.

Duel zurichois

Dans les cantons de Zurich, Soleure, Bâle-Campagne et Schwyz, des duels s'annoncent pour conquérir le dernier ou l'unique fauteuil à repourvoir. Ruedi Noser (PLR) et Marionna Schlatter (Verts) s'affronteront le 17 novembre à Zurich, après le retrait de Roger Köppel. Le socialiste Daniel Jositsch a lui été élu au premier tour.

Dans le canton de Soleure, le PLR a retiré son candidat Stefan Nünlist (PLR). Le sortant Roberto Zanetti (PS) affrontera donc le 17 novembre Christian Imark (UDC) pour savoir lequel rejoindra Pirmin Bischof (PDC), réélu au 1er tour.

Daniela Schneeberger (PLR), qui a obtenu le meilleur résultat au premier tour dans le demi-canton de Bâle-Campagne, reçoit le soutien du PDC pour le second tour, le 24 novembre. Elle affrontera la Verte Maya Graf. Le PS et le PEV ont jeté l'éponge. Enfin, le siège encore en jeu dans le canton de Schwyz ira au conseiller national UDC Pirmin Schwander ou au ministre Othmar Reichmuth (PDC). Les autres candidats se sont retirés, à l'exception de la candidate «exotique» Honorata Züger.

Election tacite à Lucerne

Douze cantons avaient déjà élu leurs sénateurs dimanche dernier. Jeudi, Lucerne a complété sa députation avec l'élection tacite de la PDC Andrea Gmür. Pour l'heure, le Conseil des Etats se compose de neuf PDC, sept PLR, trois PS, trois UDC, deux Verts et un indépendant. (ats/nxp)

Créé: 27.10.2019, 10h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.