Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 11:42

Invasion Une moule agressive repérée dans le lac de Bienne

Originaire de la région de la Mer noire, la moule quagga développe un comportement agressif et elle peut évincer les espèces locales.

la moule quagga ou Dreissena bugensis est toujours plus observée dans les lacs en Suisse.

la moule quagga ou Dreissena bugensis est toujours plus observée dans les lacs en Suisse. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Originaire de la région de la Mer noire, la moule quagga a été observée dans le lac de Bienne. Cette espèce invasive, déjà présente dans le lac de Constance, représente une menace pour la biodiversité. Ce mollusque a la faculté de se reproduire rapidement et de tout recouvrir.

Par son comportement agressif, cette moule peut évincer les espèces locales. Mais elle peut aussi perturber l'approvisionnement en eau potable en s'incrustant dans des conduites de captage depuis le lac de Bienne, générant ainsi des coûts considérables.

L'Office des eaux et des déchets du canton de Berne a confirmé vendredi une information du quotidien «Bund» sur la découverte de cette espèce invasive par Energie Service Biel/Bienne, fournisseur d'eau de la région de Bienne. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2020, 16h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.