Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 11:42

Suisse WEF: l'armée moins présente l'an dernier

L'armée suisse a enregistré 4563 jours de service en moins qu'en 2018 dans le domaine des engagements subsidiaires de sûreté accomplis lors du WEF.

Au final, l'armée a enregistré 20'000 jours de service en moins qu'en 2018.

Au final, l'armée a enregistré 20'000 jours de service en moins qu'en 2018. Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'armée a été moins sollicitée l'an dernier pour la sécurité du Forum économique mondial (WEF) à Davos comme pour le service de promotion de la paix, avec la Swisscoy. Au final, elle a enregistré 20'000 jours de service en moins qu'en 2018.

Les changements les plus importants touchent le domaine des engagements subsidiaires de sûreté accomplis lors du WEF avec 4563 jours de service de moins qu'en 2018, indique le Département de la défense dans un communiqué vendredi. Le service de promotion de la paix est aussi concerné avec 8918 jours de service en moins pour la Swisscoy. S'agissant de l'aide militaire en cas de catastrophe, aucun jour de service n'a été effectué en 2019 contre 93 en 2018.

Toujours plus de contrôles dans le ciel

A titre de police aérienne, les Forces aériennes suisses ont accompli l'année dernière 18 interventions contre 16 en 2018. Elles ont encore à leur actif 270 contrôles d'aéronefs d'États étrangers contre 245 en 2018.

L'an dernier, les militaires de l'Armée suisse ont accompli 5,4 millions de jours de service, ce qui représente environ 20'000 jours de moins qu'en 2018. Sur ce total, 175'790 jours ont été consacrés à des opérations, des engagements et des prestations d'appui. Les dépenses de la troupe se sont élevées à 177,8 millions de francs, soit 2,9 millions de francs de moins qu'un an plus tôt. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2020, 13h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.