Vendredi 25 mai 2018 | Dernière mise à jour 16:26

Zurich À califourchon sur un bidon: pub incriminée

Jugée sexiste et déplacée, l'image a essuyé les foudres du gendarme de la publicité.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Saisie par une organisation féminine, la Commission suisse pour la loyauté en matière de publicité (CSL) a examiné une annonce liée au secteur sylvicole. Elle faisait la promotion d’un carburant avec une femme court vêtue assise, les jambes ouvertes, sur un tonneau d’essence.

La Commission a jugé ce visuel déplacé et sexiste. La femme ne servait qu'à aguicher et n'avait pas le moindre lien avec le produit vanté. Et ce même si le casque, les gants et le système de protection auditive font référence à l’économie forestière.

L'entreprise incriminée s'était défendue en affirmant qu'il s'agissait d'un hommage au célèbre calendrier Pirelli, qui présente des femmes en très petite tenue. Mais cette argumentation n'a pas fait changer d'avis la CSL. (Le Matin)

Créé: 28.02.2018, 22h23


Sondage

Si vous deviez avoir un animal de compagnie préféré, ce serait plutôt...






S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.