Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:09

Valais À Sion, on pourra faire la fête jusqu'à six heures du matin

Le Conseil municipal sédunois a décidé de prolonger les heures d'ouverture des établissements publics en zone industrielle.

Une vue de la ville de Sion.

Une vue de la ville de Sion. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les établissements publics situés dans une zone industrielle de Sion pourront rester ouverts jusqu'à 6 heures du matin. L'essai, qui devrait débuter cet automne, sera mené pendant cinq ans.

A Sion, au-delà de 2 heures du matin, difficile de prolonger une sortie sans prendre un véhicule et quitter la ville. Afin de changer la situation, le Conseil municipal a décidé d'autoriser les établissements publics situés en zone industrielle à rester ouverts jusqu'à 6 heures du matin, a indiqué la ville vendredi dans un communiqué.

L'ouverture prolongée concerne tous les jours de la semaine. Elle pourrait intervenir dès l'automne prochain si la procédure de mise à l'enquête ne suscite pas d'opposition, a précisé à Keystone-ATS Phillippe Varone, président de Sion.

Bilan au terme de l'essai

Actuellement, les établissements avec terrasses doivent fermer à minuit. D'autres peuvent rester ouverts jusqu'à 2 heures, voire 4 heures. Avec la permission de 6 heures, les noctambules pourront poursuivre la soirée et ne pas se retrouver à battre le pavé en attendant les premiers transports publics.

Pour obtenir une autorisation annuelle d'ouverture jusqu'à 6 heures, renouvelable, les établissements situés dans l'une des deux zones industrielles devront disposer d'un système de navettes en direction du centre-ville. Un bilan sera tiré au terme de la période d'essai de cinq ans, souligne la Ville de Sion. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2019, 16h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.