Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 06:08

Suisse L'accès aux tribunaux devrait être facilité

L'argent ne devrait plus bloquer l'accès aux tribunaux. Le Conseil des Etats a accepté une motion visant à réduire les avances de frais judiciaires.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'argent ne devrait plus bloquer l'accès aux tribunaux. Les sénateurs ont tacitement accepté mercredi une motion du conseiller aux Etats Claude Janiak (PS/BL) visant à réduire les avances de frais judiciaires.

Les frais de procédure sont devenus tels que seules les personnes aisées peuvent recourir à la justice. La classe moyenne et les PME ne peuvent plus se lancer dans des procès en matière de construction, de responsabilité civile, de succession ou de loyer, fait valoir le socialiste.

Classe moyenne lésée

Ce système n'écarte pas les procédures mal fondées, mais plutôt les personnes n'ayant pas les moyens de payer les avances. L'assistance judiciaire gratuite ne suffit pas car elle n'est accordée qu'aux personnes ne disposant pas, ou tout juste, du minimum vital. La classe moyenne n'y a pas accès.

Le bénéficiaire de cette assistance court quand même un risque financier: même s'il est dispensé des frais judiciaires et des honoraires d'avocat, il doit malgré tout payer les dépens à la partie qui obtient gain de cause.

Le Conseil national doit encore se prononcer. En cas de «oui», le Conseil fédéral, qui est d'accord avec le texte, devra réduire les avances de frais judiciaires lors de son prochain examen du code de procédure civile. (ats/nxp)

Créé: 13.12.2017, 10h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.