Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 09:07

Sécurité Peu d'accidents graves dans les transports publics en 2019

En comparaison européenne, la Suisse occupe la 2e place en termes de sécurité. La plupart des accidents se sont produits parce que les autres usagers de la route n’avaient pas respecté les règles de circulation.

Le train reste le plus sûr de tous les moyens de transport.

Le train reste le plus sûr de tous les moyens de transport. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les transports publics suisses ont connu peu d'accidents graves en 2019. Les 212 recensés ont provoqué 25 décès, dont aucun passager. Le train reste le plus sûr de tous les moyens de transport en termes de prestations kilométriques.

Les accidents signalés à l'Office fédéral des transports (OFT) ont blessé gravement 161 personnes, précise l'OFT dans son rapport sur la sécurité 2019 publié lundi. En comparaison sur cinq ans, le nombre d'accidents graves et de blessés graves est relativement élevé. En revanche, le nombre de décès est plutôt faible.

Il y a plus d'accidents en bus et en tram

La plupart des accidents se sont produits parce que les autres usagers de la route n'avaient pas respecté les règles de circulation, relève l'OFT. Ce sont principalement les bus et les trams qui ont été impliqués dans des accidents.

La deuxième cause d'accident la plus fréquente était l'inattention des voyageurs. L'imprudence et la négligence ont également joué un rôle important. Par rapport au trafic individuel, les transports publics en Suisse sont toujours très sûrs. C'est ce que montre une évaluation de la période 2008-2017 de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Selon cette étude, le risque d'accident mortel dans un train est 59 fois plus faible par voyageur-kilomètre que dans une voiture.

Suisse deuxième en Europe

En comparaison européenne, la Suisse occupe la deuxième place en termes de sécurité dans les transports publics. Grâce aux mesures d'assainissement de ces dernières années, les passages à niveau atteignent un des meilleurs niveaux de sécurité d'Europe. Sur un peu moins de 4400 passages à niveau, environ 4200 répondaient aux prescriptions sécuritaires les plus strictes à fin 2019.

Dans le domaine du fret, les experts de l'OFT ont inspecté environ 400 trains, soit près de 7000 wagons l?année dernière, ce qui a permis de découvrir et traiter divers défauts. La Suisse coopère également avec les autorités de contrôle étrangères. En plus de ceux avec l'Allemagne, l'Italie et la France, des échanges et des inspections conjointes avec la Belgique ont été maintenant lancés. (ats/Le Matin)

Créé: 25.05.2020, 10h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.