Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 16:09

Grisons Les activistes entament leur marche vers Davos

Le groupe Strike WEF a commencé dimanche sa marche de trois jours jusqu'au Forum économique mondial alors que près de 500 manifestants se sont rassemblés à Landquart (GR) pour défendre le climat.

Les manifestants pour le climat ont demandé aux invités du WEF de se distancier de l'idéologie de la croissance aux dépens de l'environnement.
Vidéo: AFP

Les activistes du climat marcheront jusqu'à Davos.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le World Economic Forum (WEF) doit prendre ses responsabilités sur la question du climat. C'est la revendication des activistes qui ont entamé dimanche à Landquart (GR) leur marche de trois jours pour Davos.

Quelque 500 participants étaient rassemblés sur la place de la gare de la localité grisonne. Le coup d'envoi de cette marche du climat de 40 kilomètres s'est déroulé au son des cors des alpes, de musique irlandaise, sans oublier les petits plats vegan.

Dans leurs discours, les organisateurs et marcheurs ont demandé au WEF de prendre leurs responsabilités pour le climat et de se distancier de l'idéologie de la croissance aux dépens de l'environnement et du climat. Depuis la visite de Greta Thunberg l'an dernier à Davos, il ne s'est rien passé selon eux.

Dernière étape interdite

L'alliance d'activistes du climat Strike WEF prévoit d'arriver à Davos mardi pour l'ouverture du WEF 2020. Les autorités grisonnes n'ont toutefois autorisé la marche que jusqu'à Klosters, interdisant aux activistes d'effectuer la dernière étape jusqu'à Davos. La raison invoquée est que la route cantonale doit pouvoir servir d'axe de secours.

Strike WEF entend poursuivre la marche jusqu'à Davos, comme prévu, sur trois jours. Pour cela, les activistes du climat ont l'intention d'emprunter différents chemins qui ne sont pas soumis à une autorisation, comme des sentiers de randonnée.

A Davos, les randonneurs veulent manifester sur la place de l'Hôtel de ville de concert avec la Jeunesse socialiste. Les autorités ont elles autorisé deux rassemblements séparés, non simultanés, avec chacun 300 manifestants au maximum.

Manifestation à Berne

Samedi déjà, le WEF a donné lieu à une manifestation à Berne. Près d'un millier de personnes ont protesté au cours d'un rassemblement non autorisé contre le forum économique. Une cinquantaine de personnes cagoulées et vêtues de noir marchaient en tête du cortège, organisé par des autonomistes de gauche.

Ces opposants au capitalisme ont qualifié le WEF, dans de brefs discours, de «Palais de glace de la froideur sociale». Au WEF, aucune solution aux conflits dans le monde n'est recherchée, mais des problèmes sont créés, selon eux, les principaux invités du forum étant ceux qui se trouvent à l'origine de l'oppression.

Un important contingent de policiers au centre-ville veillait au grain. Ils ont demandé aux participants de manifester pacifiquement, faute de quoi ils interviendraient. Des militants ont tout de même réussi à coller des affiches sur la vitrine d'une succursale du Credit Suisse, portant l'inscription «War Lord». (ats/nxp)

Créé: 19.01.2020, 14h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.