Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:54

CFF Un agent de Securitrans exhibe son tattoo nazi en patrouille

Un agent de sécurité a bafoué les principes de la société qui ne tolère ni les tatouages visibles, ni la discrimination.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les règles de Securitrans sont claires: la société qui assure la sécurité des personnes, des biens et des infrastructures dans les gares ainsi que dans les transports publics ne tolère aucune forme de discriminations, ni, d'ailleurs, les tatouages visibles. Et pourtant, un de ses employés a été surpris, le 2 juin dernier, en train de patrouiller à la gare de Schaffhouse, vêtu d'une chemise à manches courtes laissant transparaître un tatouage nazi sur son avant-bras, a rapporté le SonntagsBlick. Ce dernier montre deux soldats allemands de la Wehrmacht avec une mitrailleuse.

Interrogée par le journal alémanique, la responsable de Securitrans Désirée Baer regrette l'incident. «Malheureusement, nos exigences claires et strictes n'ont pas été respectées dans ce cas.» Elle précise également que l'agent de sécurité - considéré comme un employé externe embauché par l'intermédiaire d'une société tierce - ne travaille plus pour Securitrans.

La patronne n'a pas manqué de souligner que ses agents sont formés pour accomplir de manière «professionnelle et objective» leurs missions. Et que toute violation de principes pourraient avoir des conséquences juridiques.

Selon le journal, se basant sur des témoignages internes, le cas n'est pas isolé. Certains employés de Securitrans se montreraient «violents» et «xénophobes». Une allégation que Désirée Baer refuse d'admettre.

Créé: 01.07.2018, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.