Vendredi 28 février 2020 | Dernière mise à jour 08:55

Drame Agression à Bienne: «Je viens ici tous les jours, je suis effrayé»

L'auteur présumé d'une agression au couteau a été arrêté après avoir grièvement blessé un homme. Il tentait de récidiver dans un autre magasin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'intervention d'un hélicoptère pour évacuer un blessé témoigne de la violence de l'agression commise mercredi à la Migros de la place de la Croix, à Bienne, vers 17h30. «Ça effraie mon fils qui passe là pour aller à l'école», témoigne jeudi matin une lectrice du Matin.ch.

Après la réouverture du centre commercial qui abrite Migros et Denner, dans le quartier multiculturel de Madretsch, les employés ne laissent rien transparaître. Ni émotion, ni information. «Je ne suis au courant de rien», disent d'une même voix une vendeuse, une caissière et un gérant du rez-de-chaussée.

Blessé à terre

Jeudi matin, la police bernoise confirmait les graves blessures infligées à un homme, sans préciser son âge. Les forces d'intervention et de secours dépêchées sur les lieux ont retrouvé un homme grièvement blessé à terre dans les environs d'un passage entre plusieurs magasins.

Plusieurs patrouilles ont immédiatement entrepris les recherches pour localiser l'auteur. Peu après, la police cantonale bernoise a reçu une nouvelle annonce selon laquelle un homme était entré dans un grand magasin à la rue Centrale à Bienne et menaçait des gens à l'arme blanche.

Plaqué au sol

Des employés d'un service de sécurité privé ont réussi à le maîtriser et à le plaquer au sol jusqu'à l'arrivée de la police. «L'homme a ensuite été transporté au poste de police pour de plus amples clarifications», précise la police cantonale bernoise.

D'après les premières investigations, l'homme est soupçonné d'être l'auteur présumé de l'infraction. Il a été arrêté provisoirement, le Ministère public régional Jura bernois-Seeland va requérir la détention provisoire.

Du remue-ménage

Ce matin, un réparateur était affairé sur une voiture de pompiers-jouet, tandis qu'un habitué confiait son inquiétude: «Il y a parfois du remue-ménage, surtout quand les écoliers débarquent en nombre dans le supermarché, mais je n'ai pas connaissance d'une agression précédente», indiquait ce retraité. «Je viens ici tous les jours et je suis effrayé», lâchait un client mercredi soir déjà.

L'agression a été commise entre le restaurant et le kiosque. Selon plusieurs témoins, un quinquagénaire a agressé un septuagénaire à l'arme blanche, en visant la gorge, mais aussi le ventre. Des témoins ont affirmé qu'il s'était enfui à vélo.

Vincent Donzé

Créé: 28.11.2019, 07h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.