Vendredi 27 avril 2018 | Dernière mise à jour 02:10

Votations fédérales Alain Berset relativise la défaite des anti-tabac

Le conseiller fédéral estime que la déroute de l'initiative de la ligue pulmonaire ne constitue pas un non à la lutte contre la fumée passive. Il explique pourquoi.

Alain Berset et le Conseil fédéral ont combattu l'initiative contre la fumée passive.

Alain Berset et le Conseil fédéral ont combattu l'initiative contre la fumée passive. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'initiative de la ligue pulmonaire contre la fumée passive a subi une déroute. Elle n'a recueilli que 34% des voix. Pourtant le conseiller fédéral Alain Berset, qui combattait l'initiative, ne pavoise pas.

Il relève lors d'une conférence de presse à Berne que «le Conseil fédéral est satisfait du rejet de l'initiative». Mais il ajoute aussitôt: «il est clair pour moi qu'il ne s'agit pas d'un non à la lutte contre la fumée passive. C'est une lutte importante et elle le restera».

Etonnant? Pas tant que ça. En tant que ministre de l'Intérieur, il sait qu'un tel résultat peut se retourner contre sa politique de promotion de la santé. Voilà pourquoi il souligne que le rejet de l'initiative est simplement «un non à une loi prématurée alors que la loi fédérale sur le tabac n'a que deux ans».

Alain Berset vante les vertus de cette loi fédérale anti fumée qui permet «une baisse des hospitalisations et des économies de plusieurs millions dans le domaine de la santé». Pas question donc de revenir en arrière.

Le ministre n'embouche donc pas les trompettes de ceux qui en ont assez de «l'hygiénisme social» , à savoir l'intervention de l'Etat dans la liberté des citoyens de fumer, boire ou manger ce qu'ils veulent.

Créé: 23.09.2012, 18h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.