Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Mongolie Alerte à la peste bubonique: Suisses en quarantaine

Le décès de deux habitants de la région mongole a été attribué à la peste. Une ville a été bouclée, des voyageurs sont sous surveillance.

A l’atterrissage à Oulan-Bator, un avion venant d’Ölgii a été inspecté par les autorités sanitaires, selon des images diffusées par la presse locale.

A l’atterrissage à Oulan-Bator, un avion venant d’Ölgii a été inspecté par les autorités sanitaires, selon des images diffusées par la presse locale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministère mongol de la santé a confirmé le décès de deux habitants de la région à Ölgii, à l’ouest du pays. Il s’agit d’un homme de 38 ans et de son épouse de 37 ans, qui était enceinte. Leur mort a été attribuée à la peste bubonique, relate le «Siberian Times» qui avait d'abord parlé de touristes russes avant que le gouverneur provincial, Aipiin Gilimkhaan n'indique que le couple résidait en Mongolie. Ils auraient contracté la maladie après avoir ingéré de la chair crue de marmotte infectée, est-il précisé. Ils laissent quatre orphelins âgés de 2 à 13 ans.

Les autorités sanitaires ont décidé de placer tous ceux qui auraient pu être en contact direct ou indirect avec les deux victimes «sous surveillance». Soit 158 personnes, selon le quotidien russe. Parmi eux, peut-on lire, un grand groupe de voyageurs qui se retrouvent bloqués dans leur hôtel. Selon le «Siberian Times», il s’agit de touristes venus de Russie, des États-Unis, des Pays-Bas, de Suède, de Corée du Sud et d’Allemagne. Mais aussi de Suisse.

«C’est surréaliste!»

Les autorités sanitaires de Mongolie, souligne le «Siberian Times», ne pensent pas que la situation soit critique ou proche de l’épidémie. Mais aucune date de fin de quarantaine n’a été arrêtée. Elle pourrait théoriquement durer 21 jours, apprend-on. «Est-ce que vous pensiez que la peste appartenait au Moyen Age? Nous aussi. C’est surréaliste!» a témoigné la voyageuse russe Elena Kovena.

Contacté par le Matin, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) nous confirme «qu’une dizaine de touristes suisses sont actuellement bloqués dans l’ouest de la Mongolie, suite à des mesures de quarantaine prises par les autorités locales.» Le porte-parole Pierre-Alain Eltschinger précise que «selon les informations à disposition du DFAE, leur santé n’est pas en danger et ils devraient pouvoir quitter la région prochainement. La représentation suisse à Oulan Bator est en contact avec eux ainsi qu’avec les autorités locales.»

La peste bubonique peut tuer en quelques heures. Mais elle se soigne si elle est traitée à temps avec les antibiotiques adéquats. Entre 2010 et 2015, 3248 cas de peste ont été enregistrés dans le monde, selon les données de l'Organisation mondiale de la santé. Dont 584 mortels.

Créé: 06.05.2019, 14h46

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.