Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 21:33

Lausanne Alerte à la bombe à l'EPCL: élèves et profs évacués

Le bâtiment de l'EPCL, à la Vallée de la Jeunesse, a été fouillé par la police, mercredi après-midi. Pendant ce temps, ses occupants se sont retrouvés dehors.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les forces de l'ordre ont procédé mercredi, en début d'après-midi, à l'évacuation du bâtiment de l'Ecole professionnelle commerciale de Lausanne (EPCL), après une alerte à la bombe, parvenue par téléphone. Cette mesure préventive avait été décidée par la direction de l'établissement, après concertation avec la police.

Dès 14h35, élèves et professeurs se sont ainsi retrouvés dehors pour laisser la police procéder à la fouille du bâtiment. L'évacuation n'a pris que quelques minutes et s'est déroulée sans incident, a indiqué la Police de Lausanne.

Les vérifications effectuées par les agents ont permis d'exclure la présence d'un engin explosif et les forces de l'ordre ont quitté les lieux vers 17h. Cette intervention a mobilisé plus de 25 policiers, dont quatre conducteurs de chien et deux spécialistes de la police cantonale vaudoise. Une enquête a été ouverte.

Plusieurs de nos jeunes lecteurs nous ont indiqué que tous les cours de l'après-midi avaient été annulés.

Créé: 25.04.2018, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.