Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 13:49

Restauration Les amateurs de chasse trompés dans 15% des cas

Selon une information de la RTS, 15% des restaurants en Suisse romande trompent leurs clients sur la viande de chasse. Les restaurateurs proposent du cerf à la place du chevreuil ou du porc au lieu du sanglier.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon une information de la RTS, 15% des restaurants en Suisse romande trompent leurs clients sur la viande de chasse. Les restaurateurs proposent du cerf à la place du chevreuil ou du porc au lieu du sanglier. C'est ce que révèlent les analyses effectuées par les laboratoires cantonaux, à l'exception de Neuchâtel.

Les inspecteurs des denrées alimentaires ont prélevé près de 200 échantillons et les ont contrôlés en laboratoire. L'analyse ADN a permis de déterminer l'espèce à laquelle appartenait l’échantillon de viande.

Que gagnent les restaurateurs dans cette tromperie? Mélanger la viande de chevreuil par exemple avec du cerf ou du cheval coûte 2 à 3 fois moins cher. Les fautifs, ou parfois leurs fournisseurs, devront payer les frais d'analyse, qui peuvent se monter jusqu'à plus d’un millier de francs. Les récidivistes encourent une dénonciation administrative.

Créé: 25.10.2012, 21h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.