Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:37

Mobilité Une app commune pour les CFF et CarPostal

Les deux entreprises veulent intensifier leur collaboration en développant de nouvelles offres, pour ainsi proposer un meilleur service à leur clientèle.

Avec ce rapprochement, les CFF et CarPostal veulent notamment «réduire les doublons».

Avec ce rapprochement, les CFF et CarPostal veulent notamment «réduire les doublons». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les CFF et CarPostal veulent faciliter les voyages et développer ensemble de nouvelles offres. Ils ont annoncé jeudi le développement conjoint d'une application de mobilité qui doit permettre de mieux planifier les déplacements.

Les deux entreprises ont fait part à Bâle de leur volonté de collaborer plus étroitement afin d'offrir un meilleur service à la clientèle. Elles veulent exploiter des synergies dans la distribution, le développement de plates-formes de mobilité et les véhicules autonomes.

La nouvelle application de mobilité s'inscrit dans le projet «Swiss Smart Mobility» des CFF, auquel participe CarPostal. Elle indiquera en temps réel le taux d'occupation des correspondances et les éventuelles perturbations du réseau. Elle permettra aussi de réserver directement des offres d'autopartage, de vélopartage et de covoiturage.

D'autres services viendront s'ajouter ultérieurement. Il devrait ainsi être possible d'effectuer des réservations tardives et ciblées de places assises à bord des trains, ainsi que d'avoir accès à la billetterie automatique.

Uber exclu des partenaires

Selon le directeur des CFF Andreas Meyer, parmi les partenaires potentiels figurent Mobility, PubliBike et des entreprises de taxis, mais pas Uber. L'entreprise californienne de véhicules à la demande ne remplit pas certaines exigences du point de vue social et de la protection des données, selon Andreas Meyer. Mais les CFF et CarPostal se montrent en revanche ouverts à accueillir d'autres sociétés de transports.

L'app devrait être lancée en version test d'ici à la fin de l'année. Dans cette optique, un projet pilote d'un an a démarré jeudi: le transporteur jaune a intégré les horaires des trains à son site internet et l'achat de billets CFF à son application mobile, et réciproquement. L'ex-régie fédérale réfléchit pour sa part à comment mettre en avant les offres de CarPostal sur ses canaux.

Unir les forces dans la conduite autonome

Dans le domaine de la conduite autonome, les CFF et CarPostal étudient quelles sont les possibilités de collaboration dans le cadre de projets à venir. Les deux entreprises effectuent actuellement chacune de leur côté des tests de véhicules automatisés, à Sion pour CarPostal et à Zoug pour les CFF. Là aussi, l'objectif à terme est donc d'unir les forces.

Avec ce rapprochement, les CFF et CarPostal veulent «réduire les doublons et créer des synergies». Les simplifications et économies visées sont dans l'intérêt de la clientèle, des cantons et de la Confédération, selon les deux partenaires. (ats/nxp)

Créé: 11.04.2019, 12h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.